Les publications manipulées et dépassées par les réseaux sociaux ? Soutenez D Raoult pour 243 € !

En suivant les tweets, je fais très attention, surtout à ceux qui sont anonymes ou viennent de comptes mal identifiés. PRUDENCE, prudence d'autant plus que pendant la pandémie COVID-19, tout était étrange. Dans un vieux temps, les publications de revues scientifiques avec un peer-review correctement fait, étaient considérées comme une source d'information fiable. C'était fiable quand les revues publiaient corrections et rétractations. Maintenant méfiance : nous avons vu que IJAA ne rétracte pas des articles dont tous les arguments montrant la manipulation sont publics ! Et en plus les tweets sont manipulés par des usines à troll. Trolls Raoult

J'avais vu un tweet d'un anonyme (et dans ce cas, l'anonymat est indispensable) disant avoir reçu 243 € pour relayer des informations 'pro-Raoult'. Son témoignage est édifiant…  Cet informaticien a su infiltrer ces réseaux, semblables à ceux qui manipulent des élections. La lecture de ce témoignage (Slate/Korii, 15 juillet 2020) fait comprendre ces lobbies qui ont propagé dans le monde de faux message sur une probable efficacité de l'hydroxychloroquine associée à l'azithromycine ! Aucun argument pour imaginer que ces manipulations viennent de l'IHU de Marseille…

PS : fin de partie pour les 'traitements 'hydroxychloroquine associée à l'azithromycine' si vous lisez les bonnes revues avec peer-review, mais certains vont encore bouger avant de disparaître..  La folie médiatique s'apaise…

 
 
 
Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

3 commentaires

  • Juste pour le fun, et une nième blague du Raoult.
    En réponse à Eskild Petersen et collègues qui publiaient dans Lancet Infect Dis. 2020; (published online July 3)
    https://doi.org/10.1016/S1473-3099(20)30484-9
    une comparaison de l’évolution des pandémies influenza vs covid-19, le 11 août l’inénarrable Raoult se devait d’y mettre son grain de sel et de publier une correspondance :
    : COVID-19 pandemic more than a century after the Spanish flu, https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(20)30650-2/fulltext
    avec 2 cosignataires, lui bien sûr (2959 publications dans PubMed au même jour, et vive le droit de cuissage), et une dénommée E Javelle (sic) de son commerce de Marseille.
    Il a enfin suivi les conseils de son faire-valoir de Trump et a remplacé l’hydroxychlorine par un substitut de l’eau de javel.
    Elle n’est pas belle la vie ?

    Répondre
  • Merci pour ce commentaire. Utile et OK
    C’est une frénésie de commentaires.. il y en a de partout. L’IHU est obsédé par les publications, pas par la recherche

    Répondre
  • Emilie Javelle est médecin militaire affectée notamment à l’hôpital militaire Laveran.
    Researchgate la crédite de 68 publications.
    Parmi celles-ci, en juin : Chloroquine as a prophylactic agent against COVID-19? ; https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32294495/#affiliation-1
    Pour notre pomme : Le sabre et le goupillon seraient-ils tombés en javelle ?
    (Les auteurs précisaient : « The opinions expressed in this article are those of the authors and not those of the Ministry of Armies. »; la bonne blague : le ministère ne les aura cependant pas découragés)
    Mais puisqu’il faut être sérieux, on serait curieux de lire les commentaires de pomme à la dernière vidéo de l’IHU ( via… Captain ?)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

– –

Vous pourriez aussi aimer

adipiscing nec consectetur Praesent ut nunc Donec consequat. Aenean Aliquam