Plan S Science

L’arrivée du plan S vu par la revue Science… S veut dire Shock !

Le plan S est détaillé sur le site Couperin : « Après le 1er janvier 2021, les publications scientifiques sur les résultats de la recherche financée sur fonds publics accordés par des agences de recherche ou des organismes de financement nationaux ou européens, doivent être publiées dans des revues ou sur des plateformes en accès libre. » En France, l’ANR (Agence Nationale de la Recherche) est un des partenaires de la coalition S (17 agences et 6 fondations). Il s’agit d’une recommandation européenne, et les chercheurs du reste du monde (USA, Chine, Inde) ne sont pas contraints par ce plan. Ce plan s’applique à 6 % des articles. Mais environ 30 % des articles de Nature et Science ont des auteurs impactés par le plan S. Nature, les revues de Cell Press et d’autres ont annoncé qu’elles accepteront de publier des articles en accès libre pour les auteurs payant des FTA (Frais de Traitement des Articles). Dans l’image ci-contre, le vert correspond à la voie verte, le jaune à la voie dorée, le rayé au modèle hybride, le marron au modèle bronze, et le gris aux articles payants (abonnement et/ou paywall). Pour les définitions, consultez Wikipedia.

La revue Science a publié le 1 janvier 2021 un court guide sur le plan S, en répondant à 6 questions :

  1. How does open access benefit authors? Une légère augmentation des citations des articles?
  2. How does open accesswork for authors? Il faut parfois payer des FTA… élevés ?
  3. Are publishing fees affordable for authors? Bonne question pour les jeunes chercheurs, et ceux des pays en voie de développement… mais la coalition S voudrait faire pression pour diminuer les FTA en demandant une transparence des coûts des éditeurs…
  4. Who has qualms about open access? (qui a des doutes?) Il y a beaucoup de discussions…..
  5. Are publishing fees affordable for universities? Des calculs dans des universités américaines montrent que le passage des abonnements vers la voie dorée va augmenter les coûts !
  6. Is open access the future of scientific publishing? Très bonnes réflexions avec des avis suggérant que le tout open access créerait autant de problèmes que le zéro open access…  Tous les systèmes cohabiteront-ils?

En bref, ce n’est pas gagné pour le plan S vu de l’Amérique du Nord.

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer