Le modèle ‘Registered Reports’ des revues devrait être utilisé pour les produits de santé : réaliste mais !

Deux bonnes nouvelles avec une idée géniale et un prix international prestigieux pour un chercheur français et ses collègues. L’essai de ces auteurs a été publié dans PLOS Medicine en août 2021.

L’idée géniale : le modèle Registered Reports, adopté par plus de 300 revues dont certaines des groupes NatureSpringer, Elsevier, pourrrait être appliqué aux autorisation de mise sur le marché des produits de santé. Les revues qui permettent les Registered Reports font une revue par les pairs sur le protocole, et l’acceptation est décidée à ce stade. Les chercheurs cherchent et soumettent plus tard leur manuscrit qui sera publié sauf problèmes (mal écrit, déviations du protocole, etc..). Ce modèle a montré son efficacité car les chercheurs ne sont plus sous pression pour raconter des contes de fées. Pourquoi ne pas faire pareil pour les produits de santé : évaluation des protocoles par des autorités de santé (ces Agences peuvent refuser un comparateur mal choisi par exemple, et éviter de se retrouver avec des développements de médicaments totalement biaisés, etc….), et ensuite réception des rapports qui doivent être en conformité avec les projets. Immédiatement, il pourrait être éxigé que tous les essais des produits de santé soient publiés en suivant le modèle Registered Reports des revues. Ce serait une avancée majeure. Il faut lire car je ne peux pas résumer cette figure bien faite (IPD pour Individual Patient Data).naudet rr plos med 2021

Un prix mérité pour Florian Naudet, premier auteur (Rennes) : cet essai a été sélectionné après avoir été soumis à Reimagine Biomedical Research for a Healthier Future Essay Challenge sponsorisé par Health Research Alliance et PLOS. Ils ont reçu des milliers de dollars ! Bravo… Allez voir le montant dans l’article ou dans l’appel à projet. Les auteurs sont prestigieux et surtout le dernier, Erick H Turner (Portland, Oregon), qui a été un des premiers à montrer, dans le NEJM, que des essais négatifs de l’industrie n’étaient pas publiés (modèle des antidépresseurs). N’oublions pas de féliciter les autres auteurs : M Siebert (Rennes), R Boussageon (Lyon), IA Cristea (Pavie, Italie).

Il y a eu deux prix et cinq citations. Il y a eu 100 projets reçus par le jury !!!!

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer