Le facteur d’impact (compter des haricots) est délétère pour la science : voir les avis de 5 prix Nobel

Les vidéos sur YouTube, filmées lors des évènements de la Nobel Prize Inspiration Initiative,*  sont intéressantes. Je suggère de visionner 6 vidéos dans la série ‘La dominance des facteurs d’impact‘. Elles ont été faites par 5 prix Nobel connus, et qui n’ont pas la maladie du Nobel !

  1. Pourquoi les facteurs d’impact ont été inventés ? (1 min 37 s, excellent +++) Randy Schekman explique que les facteurs d’impact ont été conçus comme un outil pour aider les bibliothèques à sélectionner les scheckmanrevues auxquelles s’abonner, et non comme un moyen de juger les chercheurs individuels. Il souligne les défauts de la mesure, notamment le fait que les découvertes originales prennent du temps à être reconnues. Les facteurs d’impact sont une mesure du nombre moyen annuel de citations d’articles publiés au cours des deux années précédentes. Pourtant, Schekman souligne qu’il a fallu 7 ans à l’un de ses premiers articles influents avant qu’il ne soit largement cité, un délai bien trop long pour être reflété dans le facteur d’impact d’une revue.
  2. Quelle est l’importance du facteur d’impact d’une revue ? (2 min 14 s) Peter Doherty estime que les facteurs d’impact faussent la science, en incitant les rédacteurs de revues à sélectionner les articles en fonction de ce qui sera populaire. Il suggère plutôt de cibler une revue où les personnes de votre domaine vont lire votre travail.
  3. La publication dans une revue à facteur d’impact élevé est-elle indispensable pour obtenir un prix Nobel ? (1 min 2 s) Martin Chalfie a analysé les revues dans lesquelles les lauréats du prix Nobel ont publié leurs travaux fondamentaux et a obtenu des résultats surprenants.
  4. Quels sont vos conseils pour publier dans des revues à fort facteur d’impact ? (1 min 42  s) Bruce Beutler souligne que l’objectif premier d’un scientifique est de mener des recherches de qualité, ce qui est plus important que le lieu de publication de ces travaux. Toutefois, il estime que la revue a également de l’importance et propose donc des conseils sur la manière de décider où publier.
  5. Les scientifiques doivent-ils être promus s’ils publient dans des revues à forte notoriété ? (1 min 42 s) Paul Nurse explique pourquoi les institutions devraient juger les scientifiques sur la base d’une connaissance approfondie de leurs recherches, et non sur la base des revues dans lesquelles ils ont publié. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les recherches les plus importantes ne se retrouvent pas dans les revues à fort facteur d’impact.
  6. Quelle est l’alternative aux facteurs d’impact ? (1 min 27 s) Randy Schekman suggère que chaque chercheur rédige une déclaration d’impact décrivant ses principales découvertes. Cette déclaration pourrait servir de base à l’établissement d’une liste restreinte de candidats parmi un grand nombre de candidatures.

*The Nobel Prize Inspiration Initiative (NPII) is a global programme designed to help Nobel Laureates share their inspirational stories and insights. By taking Nobel Laureates on visits to universities and research centres around the world, and by capturing their thoughts on video, the initiative seeks to bring the laureates into closer contact with the worldwide scientific community, and especially with an audience of young scientists.

There have been 32 NPIIs on four continents delivered in partnership with AstraZeneca, a relationship which began in 2010, and two NPIIs delivered in partnership with 3M.

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer