La revue IJEEE rétracte 122 articles en une seule fois : un record ? Et 318 articles ont des mises en garde

La revue ‘The International Journal of Electrical Engineering & Education’ a rétracté 122 articles au ijeee retractionmotif que l’évaluation par les pairs avait été manipulée. Revue créée en 1948 sans grande notoriété semble-t-il, avec 4 numéros par an. L’histoire est simple et a été décrite sur RW fin décembre 2021, avec l’image ci-contre. La liste des articles est accessible et la plupart étaient online avant mise au sommaire. Certains articles n’étaient pas dans la ligne éditoriale de la revue qui a renvoyé les articles en cours d’évaluation et arrêté les soumissions… Les auteurs ont été contactés et n’ont pas répondu pour la plupart. Sur le site de la revue, à ce jour, il y a : SAGE is currently investigating a number of articles published in The International Journal or Electrical Engineering & Education. Further information can be found on the page linked below. Des informations plus tard (aucune info le 17 février 2022).

Nous avons déjà alerté sur ce phénomène des paper mills, à savoir ces officines qui écrivent et font publier des articles pour des auteurs véreux qui payent pour ce service. Des rédacteurs en chef se font prendre par naïveté, d’autres seraient complices.

Les raisons de ces 122 rétractations : include but are not limited to submission patterns consistent with the use of paper mills, collusion between authors and reviewers during the review process, inappropriate subject matter as compared to the Journal’s Aims and Scope, poor quality peer review and requests for inappropriate citation.

La revue a aussi publié 318 mises en gardes sur d’autres articles, licencié le rédacteur en chef et 6 membres du comité de rédaction !

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer