lancet americas

Deux messages du Lancet Regional Health – Americas : oubliez l’HCQ pour la COVID-19 et publiez des essais négatifs

Ce billet est en miroir de celui d’hier sur la non-efficacité de l’ ivermectine dans la COVID-19. Il s’agit d’un article brésilien dans une revue presque prestigieuse, Lancet Regional Health – Americas. Comme hier, c’est un essai randomisé double aveugle comparant l’HCQ (hydroxychloroquine) à un placebo, avec près de 700 malades par groupe. C’est aussi fait au Brésil ! Le titre de cet article mis en ligne en mars 2022 : ‘Hydroxychloroquine versus placebo in the treatment of non-hospitalised patients with COVID-19 (COPE – Coalition V): A double-blind, multicentre, randomised, controlled trial‘.  Voici le résultat principal :

hcq lancet

Les revues publient les essais négatifs comme mentionné dans le billet d’hier.

Quand des auteurs répondent à des enquêtes sur les raisons de non publication des recherches, ce n’est pas une problématique de revues, même pour les essais négatifs. Ce sont les auteurs qui ne soumettent pas les manuscrits. Je traduis ci-dessous le premier paragraphe de la discussion d’un article de 2014 (PLOS ONE) sur cette thématique, bien que ce soit sans vous préciser les méthodes et résultats principaux de cette revue : ‘Notre revue systématique est l’examen le plus complet des raisons invoquées par les chercheurs pour ne pas publier les études. Comme 85 % des études non publiées n’ont pas été soumises à des revues, la non-publication de nombreuses études a été directement causée par l’incapacité des auteurs à rédiger et à soumettre leurs travaux aux revues. La raison la plus souvent invoquée pour la non-publication est le manque de temps ou la faible priorité. Parmi les autres raisons invoquées, citons un résultat non important ou négatif, une étude non achevée, une étude non destinée à être publiée, la crainte d’un rejet par une revue, la mauvaise qualité ou conception de l’étude, un manuscrit en préparation ou en cours d’examen, un problème lié à l’auteur ou au co-auteur, un problème lié au sponsor ou au bailleur de fonds.’ Toutes les données et % sont dans l’article.

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer