Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
code européen allea

Cas IS n° 4 : Répondre à un appel à projet en ayant perdu des données préliminaires

Points clés

Pertes de données sources

Vous êtes en train de finir la rédaction d’un protocole pour répondre à un appel à projet d’une agence de recherche ; vous devez l’envoyer dans deux jours. Les idées sont bien développées, et les hypothèses basées sur des expériences préliminaires prometteuses.

Hier, votre ordinateur a eu des problèmes et vous avez perdu des données non sauvegardées. Ces données ont été collectées lors des expériences préliminaires. Vous avez besoin de ces données pour rédiger votre projet… Vous n’avez pas le temps pour en obtenir d’autres sous deux jours.

En cherchant sur votre bureau, vous trouvez une impression papier d’un graphique avec les informations principales… mais sans les données exactes.

Puis-je m’en sortir et inventer quelques informations ?

  1. Vous rédigez le projet à partir des informations du graphique retrouvé sans en parler au directeur du laboratoire qui signe le projet ; quelques données sont approximatives ou inventées.
  2. Vous rédigez le projet à partir des informations du graphique retrouvé en informant partiellement le directeur du laboratoire qui signe le projet.
  3. Vous expliquez dans le projet que les données préliminaires ont été perdues et qu’il y a des approximations dans le dossier.
  4. Vous ne soumettez pas le projet car il faut refaire les expérimentations pour disposer de données sources.

Qu’en pensez-vous ? Qu’allez-vous faire ?

Les réponses 1 et 2 ne respectent pas les principes de l’intégrité scientifique ; il y a des omissions : quelle en est la gravité ? Ces réponses sont tentantes, car où est réellement le problème ? Ne pas informer le directeur du laboratoire ne paraît pas totalement intègre.

Les réponses 1 & 2 permettent d’essayer d’obtenir vite des moyens, de ne pas perdre de temps pour un projet, pour un risque mal évalué…   et si les données préliminaires ne sont pas confirmées ultérieurement ?

La réponse 3 respecte les principes d’une recherche responsable, mais expose au risque que des reviewers des projets préfèrent choisir d’autres projet, au motif que votre projet n’est pas basé sur des hypothèses certaines. Les reviewers peuvent avoir des doutes.

La réponse 4 respecte les principes d’une recherche responsable, et est appropriée. Cette réponse 4 part du principe que ce dossier ne sera soumis que plus tard, probablement dans un an si l’appel à projet de la même organisation est réitéré.

Les cas proviennent de situations réelles adaptées pour n’identifier personne ; ce sont des cas personnels, des cas d’autres collègues, ou des cas empruntés à dilemma games. Tous les cas d’intégrité scientifique de ce blog sont sur cette URL

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer