Une bonne mesure préventive qui ne permet pas de détecter les biais des études cliniques : la déclaration des conflits d’intérets

Le Dr Psaty, Seattle, USA, dans le JAMA du 8 avril 2009, apporte un témoignage intéressant sur son expérience d'investigateur et orateur sur les études qu'il a conduites, en étant supporté par l'industrie. Son propos est clair mais il lsite surtout de nombreuses questions sans réponses. Si la déclaration des conflits d'intérets est une bonne mesure préventive, les biais ne sont pas identifiables quand un sponsor avec des intérets particuliers a suporté le travail. L'auteur évoque un phénomène comportemental pour expliquer les biais, et les biais mineurs s'accumulent dans les esssais cliniques, qu'ils soient perçus on non par les investigateurs. Article complexe, fruit d'une expérience et qui nous fait réfléchir, avec par exemple cette réflexion "When I recently used a university envelope to mail a letter to my daughter, I too did not view myself as dishonest, perhaps because I used my own postage stamp".

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer