Rétractation du JAMA pour un article de l’Université Shandong, Chine

Le JAMA a été informé que l'intégrité des résultats de l'article du Dr Cheng et coll pouvait être mise en doute. L'article de Cheng, publié en avril 2008, a concerné 291 patients atteints d'hépatocarcinome du foie de plus de 3 cm. La 'Transarterial chemoembolization combined with radiofrequency ablation' était supérieure (survie de 37 mois) à chacune des procédures utilisées seules (survies de 22 et 24 mois). La rétractation a été publiée le 12 mai 2009, soit un an après la publication de l'article, ce qui est rapide. Un éditorial explique que le doyen de l'Université Shandong a organisé un groupe d'experts qui a entièrement audité le travail (depuis le protocole). L'éditorial du JAMA reproduit les extraits du rapport du doyen demandant de rétracter cet article car les conclusions n'ont pas été validées. Comme d'habitude, la vraie histoire n'apparaît pas ! Est-ce que les auteurs ont été sanctionnés et comment ? On peut supposer qu'en Chine, des sanctions sont appliquées !

Il est rare qu'une Université coopère si bien avec un journal, et diligente un audit. Le JAMA a maintenant amélioré l'information pour ses lecteurs : si vous recherchez l'article de Cheng, il est précédé de l'éditorial annonçant la rétractation, et surtout chaque page a un titre courant en gras et grosse police de caractères 'This article has been retracted'.

Cheng BQ, et al. Chemoembolization combined with radiofrequency ablation for patients with hepatocellular carcinoma larger than 3 cm: a randomized controlled trial. JAMA 2008:299(14):1669-1677.

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer