Canada : Inutile de créer une agence sur les malveillances en recherche

Le CMAJ du 8 décembre 2009 commente un rapport suggérant de ne pas créer une agence spécifique pour investiguer les fraudes, plagiats, etc.. en recherche. Ce rapport pense que le système actuel des Universités qui contrôlent ces dérives est mieux approprié. Si une agence était créée, son rôle serait limité à la formation et aux conseils. Les Universités doivent mettre en place leur auto-régulation, et ce système est le meilleur. Un système décentralisé a des avantages et des inconvénients : une homogénéisation des pratiques serait utile. Le rapport complet de 140 pages contient des comparaisons avec d'autres pays dont la France, en citant CNRS et INSERM. Ce rapport a été commandé par le Canadian Research Integrity Committee

Kondro W. Research misconduct agency would undermine "academic self-governance" study says. CMAJ 2009;181:887-888.

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer