Rétractations : d’abord des erreurs reconnues

Sabine Kleinert, rédactrice du Lancet et membre de COPE, revient le 5 décembre 2009 sur les recommandations de COPE que nous avons présentées dans ce blog. Elle regrette que des rédacteurs aient parfois enlevés des articles d'un site internet plutôt que de publier une rétractation. Un article publié ne doit pas être ainsi enlevé de la littérature. Elle revient sur des données communiquées par E Wager : une analyse de 312 rétractations de 1988 à 2008 a montré les raisons suivantes : "fabrication (5%), falsification (4%), plagiarism (16%), redundant publication (17%), disputed authorship or data ownership (5%), inaccurate or misleading reporting (4%), honest research errors (28%), non-replicable findings (11%), and not stated (9%)"

Kleinert S. COPE's retraction guidelines. The Lancet 2009;374:1876-1877.

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer