Enlevons le ghost de ghostwriter pour Anesthesia & Analgesia

Dans son numéro de janvier 2010, Anesthesiology News publie un article reprenant la politique des journaux en matière d'auteurs fantômes. Ils reprennent l'histoire depuis les publications du JAMA en 2008 et ils citent :

“For the past three years Anesthesia & Analgesia has required a conflict of interest disclosure from each author,” said Steven L. Shafer, MD, editor in chief of the publication. “We have also tried to take the ‘ghost’ out of ‘ghostwriter.’ Our Guide for Authors (see Anesthesiology News, August 2009, page 1) states that ‘scientists from a sponsoring company who are involved in the study design, execution of the study, data analysis, and preparation of the manuscript should be coauthors of the paper, with appropriate disclosure.’”

Tout collaborateur dans les essais cliniques devrait être co-auteur, et il serait logique que les scientifiques des industries qui managent les essais soient parmi les co-auteurs. Ce n'est pas la pratique usuelle. Cet article contient des paragraphes sur la qualité des soins à risques, et les potentiels risques légaux engendrés par ces fantômes.

Huff C. Is medical publishing due to an exocirsm? Ghostwriting blasted by editors, clinicians. Anesthesiology News, 2010;36.

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer