Le JAMA attaqué dans le NY Times : il faudrait informer les pairs en priorité !

Le poids des journaux grand public est majeur et l'audience de ces journaux a plus d'impact que les journaux biomédicaux. La publication d'un article dans le NY Times a été choisi par un psychiatre pour attaquer un article du JAMA. La voie normale devrait être une lettre à la rédaction du JAMA. Richard Friedman, l'auteur de l'article du NY Times, est bien mis si vous allez sur son CV. Il a publié dans JAMA, NEJM, etc…

Cette méta-analyse du JAMA questionne l'efficacité des anti dépresseurs avec une conclusion un peu violente : "The magnitude of benefit of antidepressant medication compared with placebo increases with severity of depression symptoms and may be minimal or nonexistent, on average, in patients with mild or moderate symptoms. For patients with very severe depression, the benefit of medications over placebo is substantial."

Friedman accuse les auteurs d'avoir sélectionné les études, et n'en avoir finalement retenu que 6 avec au total 718 malades, alors que des centaines d'essais existent dans ce domaine. Beaucoup d'autres critiques : seulement 2 produits analysés, et vieux, alors que plus de 80 000 patients ont été évalués par la FDA. Mais les auteurs du JAMA vont avoir leurs arguments sur la sélection des articles, etc…

Qu'en penser ? Chacun a son opinion… mais mettre ces débats sur la place publique ne va pas aider… et des conflits d'intérêts potentiels pourraient exister dans les deux groupes qui s'opposent….

Friedman RA. Before you quit antidepressants… New York TImes, January 11, 2010.

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer