Servir deux maîtres : faut-il limiter les sommes perçues par les médecins ?

Dans sa rubrique Perspective d'accès gratuit, le NEJM du 25 février 2010 laisse la parole au Dr B Lo de San Francisco pour présenter des recommandations sur les Conflits d'intérêt. Une association de prestigieux hôpitaux académiqques américains, Boston-based Partners HealthCare, a proposé de limiter les sommes perçues de l'industrie par les médecins (peut-être 10 % du salaire), et que au delà d'un seuil, les sommes soient données aux institutions ou à des organismes caritatifs.

Cet auteur reconnait la nécessité d'une collaboration entre hôpitaux et industries, les compare pour montrer que leurs objectifs sont différents, et propose que les médecins eux-mêmes régulent ces pratiques (avant que d'autres ne s'en mêlent ??). Est-ce que les rédactions de journaux doivent s'en inspirer dans leurs déclarations de conflits potentiels ? Faut-il demander aux auteurs si les sommes perçues sont inférieures ou supérieures à 10 % du salaire annuel ? Pour l'instant, nous évitons de rentrer dans ces demandes : sont-elles abusives ? Oui, car impossible à contrôler, etc….

Lo B. Serving two masters – Conflict of interest in academic medicine. NEJM 2010;362(8):669-671.

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer