Cessez-le-feu pour les conflits d’intérêts : 10 pages de lettres dans Mayo Clinic Proceedings

Il est rare qu’un journal alloue 10 pages pour des lettres, mais l’article de L Hirsch dans Mayo Clinic Proceedings en septembre 2009 a donné lieu à un important courrier. La rédaction a sélectionné quelques unes des lettres. C’est passionnant. 90 % des lettres étaient supportives des propositions de Hirsch.

Rappelons que L Hirsch, ancien employé de Merck, avait appelé à un cessez-le-feu dans un article que j’avais trouvé excellent : vous trouverez ses propositions sur le blog.

Le plupart des lettres supportent l’idée que l’on risque de demander trop d’informations sur les conflits d’intérêts, et insistent sur la reconnaissance des rédacteurs pour éliminer les auteurs fantômes, et qu’il faudrait aussi éliminer les auteurs honoraires. Certains dénoncent ces conflits entre industrie et journaux, et disent qu’entre eux il y a surtout des intérêts communs. Un groupe de chercheurs dans le myélome défend et limite les interactions entre industrie et académie. D’autres expliquent en détail les critères pour être auteur dans Neurology. Enfin des lettres acerbes à propos du Vioxx accusent Hirsch de s’être trompé sur quelques chiffres en dollars….

L’article de Hirsch, l’éditorial du rédacteur de Mayo Clinic Proceedings et ces 10 pages de lettres méritent une lecture approfondie….. pour éviter le chasse aux sorcières qui devient parfois importante. Personnellement, j’ai observé que les fraudeurs ne sont en général pas gênés par les chasses aux sorcières, mais c’est la communauté large des gens honnêtes qui en souffre… qu’en pensez-vous ?

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer