Des morts qui publient : bravo

Paix à l'âme de ceux qui sont morts, mais émerveillons nous car certains cintinuent à publier. Voici 2 exemples :

  • Exercer dans la revue Exercer de mai-juin 2011, en page 68, la première auteure est décédée en septembre 2009, mais elle déclare n'avoir aucun conflit d'intérêts… Compte tenu qu'il n'y a pas la date de soumission, ni la date d'acceptation des articles, des informations manquent : a-t-elle soumis l'article ou est-ce un fantôme à sa place ? est-ce que la revue peut donner accès à sa déclaration signée de liens d'intérêts ? Exercer est une revue qui progresse, mais a encore une marge d'amélioration. Le sigle utilisé après cette auteure " † " ne correspond pas aux pratiques proposées par le groupe de Vancouver…. Je ne suis pas d'accord pour que des auteurs décédés publient encore… Je respecte le travail des morts ; l'article devrait préciser exactement quelle a été leur contribution, et les remercier sans en faire des auteurs…
  • The Journal of Biochemical Chemistry, le 17 juin 2011, a retiré de la littérature 4 articles (de 2004, 2006 et 2008) dont le premier auteur est mort le 7 mai 2011, sans le dire explicitement; la rétractation jointe est succinte pour chaque article "This article has been retracted by the Publisher"….  Il semble qu'il y ait des fraudes, mais que les co-auteurs n'étaient pas dans la confidence… enquête démarrée au Mount Sinai Hospital et à suivre…

Ceci me rappelle l'histoire d'un neurochirurgien qui s'est suicidé sans laisser la solution à ses publications. Julio Cruz a publié 3 essais randomisés, contrôlés, sur la prescription de mannitol dans les traumatismes crâniens mais il a disparu et personne n'a pu démontrer qu'il avait des malades….. Allez lire cette histoire bizarre dans le BMJ

Décédé et al. Elaboration et validation d'un référentiel de prescription et de décision en cas de pic monoclonal. Exercer 2011;97:68-74.

 Roberts I et al. Doubts about head injury studies. BMJ 2007;334:392-394.

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

4 commentaires

  • C’est sans doute de la revue Exercer de mai-juin 2011 et pas « Exercer de mai-juin 2001 » dont vous voulez parler… car il n’y aurait rien d’étonnant qu’un auteur soit mort 8 ans après la soumission de son article…

    Répondre
  • J’ai fouillé le site de l’ICMJE de fond en comble, sans rien trouver :
    – ni sur le problème des auteurs décédés
    – ni sur les « pratiques proposées par le groupe de Vancouver » auxquelles ne correspond pas le « † » que nous avons mis après le nom de l’auteure en question.
    Pouvez-vous m’en dire plus ?
    Merci pour vos commentaires !

    Répondre
  • Bonjour et merci pour votre commentaire qui appelle deux réponses :
    dans le texte de Vancouver, les URMs qui ont une traduction française, il y a, en page 19, une phrase expliquant comment utiliser les sigles pour les notes : « Expliquer toutes les abréviations non normalisées employées dans des notes de bas de page et utiliser les symboles suivants, dans l’ordre : *, †, ‡, §, ||, ¶, **, ††, ‡‡, §§, || ||, ¶¶, etc. » La dague n’est pas conventionnellement utilisée pour signaler les décès. Il faut utiliser le sigle approprié selon l’ordre d’utilisation dans le texte, et * serait à conseiller.
    Pour la question des auteurs décédés, et s’ils ont signé tous les consentements pour être auteurs, quelques journaux acceptent de les mettre dans les auteurs. Il s’agit des décès après acceptation de l’article et après BAT.
    Pour les autres décès,en cours de travail, et avant acceptation de l’article, ils sont remerciés en expliquant leur contribution au travail. Un auteur doit pouvoir défendre son travail lors de la publication.
    Je ne suis pas chez moi, et je n’ai pas accès aux manuels de style, de type AMA, CSE qui doivent contenir quelques recommandations que je veux vérifier avant de revenir vers vous.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer