Don’t just swallow, check the evidence first

J'ai repris le titre de l'éditorial de Fiona Godlee, rédactrice en chef du BMJ, dans le numéro du 16 juillet 2011. En fait ce conseil s'adresse aux rédacteurs du BMJ qui ont laissé passer une publicité de Danone dans le BMJ sans chercher les preuves que Danone n'a pas pu fournir..

BMJ 16 July Il s'agit d'une pub pour boire de l'eau en bouteille, et une phrase dit "evidence is increasing that even mild deshydration plays a role in the development of various diseases". Le BMJ fait partie des rares journaux qui évaluent le contenu des publicités et s'assure que les affirmations peuvent être confirmées par des preuves scientifiques.

Une note sur le marketing en santé indique que nous manquons de preuves dans ce domaine, mais de nombreuses lettres apportent des preuves…  Est-ce vrai, ou est-ce l'expression d'un des lobbies du domaine agroalimentaire ?

Dans ce cas, la preuve n'a pas été obtenue…  et d'ailleurs demain nous verrons que la HAS ne recherche pas non plus les preuves dans ses publications… Saura-t-elle s'excuser auprès de ses leteurs comme vient de le faire le BMJ ?

McCartney M. Waterlogged? BMJ 2011; 343:d4280

Godlee F. Don't just swallow, check the evidence first. BMJ 2011;343:d4478

 

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer