Epidemiology publie des données sans l’accord des auteurs

Suite à un article du Monde du 14 juillet, je suis allé consulter 3 articles publiés dans Epidemiology. L'article du Monde concernait les controverses sur la baisse de la fertilité masculine. Histoire très compliquée… mais la lecture des 3 articles d'Epidemiology est passionnante (et ils sont d'accès gratuit).

Sperm concentration En mars 2011, le Danish National Board of Health publie sur son site internet une figure montrant que les concentrations de sperme étaient stables sur 15 ans. Cette figure provenait d'un rapport confidentiel d'une équipe estimant que les résultats à 20 ans seraient publiés à la fin du projet.

En juillet 2011, le journal Epidemiology favorise la publication d'un commentaire sur les concentrations de sperme par des danois (Bonde et al) qui ont repris la figure du site internet. Le rédacteur en chef, Allen Wilcox, publie en même temps un éditorial pour justifier sa position : des données financées par des fonds publics doivent être disponibles. Sa position est aussi de dire que ce sont les meilleures données existantes sur ce point. La qualité de cette étude serait bien supérieure à toutes les autres études, en particulier celles qui sembleraient montrer une baisse de la fertilité masculine.

Oui, mais aucun article peer reveiwed avec le détail des méthodes n'a été publié !

Les chercheurs ayant obtenu ces résultats ont pu exprimer leur position dans un commentaire au vitriol…. dont le début est "Is it good scientific practice to publish other researchers' data without permission before these data have appeared in a peer-reviewed scientific journal?"

En attendant, tous les lobbies s'expriment sur cette baisse de fertilité, mais il semble qu'aucune donnée de qualité ne soit disponible. Prudence, prudence avant d'accuser les pesticides et autres produits… attendons des données…. Mais elles ne seront pas médiatiquement attractives si les concentrations de sperme sont stables…

Merci au confrère qui m'a signalé cette histoire.

Benkimoun P. Le déclin de la fertilité masculine fait plus que jamais débat parmi les chercheurs. Le Monde 14 juillet 2011.

Bonde JP et al. Trends in sperm counts. The saga continues. Epidemiology 2011;22:September.

Wilcox AJ. On sperm counts and data resposibility. Epidemiology 2011;22:September.

Skakkebaek SE et al. Sperm counts, data responsibility, and good scientific practice. Epidemiology 2011;22:September.

 

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer