Apprendre le métier de rédacteur en chef

Nous avons évoqué hier la chance des journaux biomédicaux de langue française : ils ont une marge d'amélioration. Peu de rédacteurs et d'auteurs semblent vouloir apprendre les métiers pour bien faire fonctionner un journal. La qualité scientifique des travaux français mériterait des supports de qualité pour une meilleure diffusion…

IMG_6176_group1Des formations pour rédacteurs existent dans le monde anglo-saxon, et Eric Caumes, Rédacteur en chef du Journal of Travel Medicine (Wiley est le publisher), est un des premiers français à avoir appris ce métier. Il a participé début novembre 2011 à Oxford à une formation de Pippa Smart. Il m'a fait part de sa satisfaction. Les évaluations de 22 des 25 participants étaient excellentes. Les 25 participants provenaient de Royaume Uni (9), USA (4), Arabie Saoudite (3), Australie (2), Soudan (2), et un pour France, Chili, Nouvelle Zélande, Hollande et Portugal. Des commentaires d'après cours ont été mis sur des blogs comme celui du BMJ. Sur la photo ci-dessus, P Smart est à l'extrême gauche et E Caumes à l'extrême droite.

Un cours pour rédacteurs est planifié par EASE à Tallin les 10 et 11 juin 2012, avec Pippa Smart. Inscrivez-vous ! Merci à Eric Caumes pour ces informations. Le bon facteur d'impact de son journal va encore augmenter.

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer