The Lancet va demander aux journalistes de déclarer leurs liens d’intérêts

Trois lettres courtes, bien écrites et polies, relatent des liens d’intérêts non déclarés. C'est dans The Lancet du 31 mars 2012. La première lettre accuse le Lancet de n’avoir pas spécifié qu’un auteur de news appartenait à l’institution dont il analysait un rapport avec des conclusions optimistes sur les coopérations public/privés. Cette lettre remerciait le médiateur du Lancet pour son intervention. Deuxième lettre de l’auteur de la news disant qu’elle était stagiaire non rémunérée par l’institution et n’avait pas eu conscience de nuire, et que The Lancet ne demandait pas de déclaration de liens d’intérêts pour la rubrique concernée. Troisème lettre signée d’un rédacteur du Lancet annoncant que les journalistes devront déclarer leurs liens d’intérêts quand ils écrivent dans les rubriques ‘World report’ et ‘Perspectives’. Si les liens sont jugés importants, The Lancet peut refuser de publier l’article. Beau style, courtoisie des échanges : BRAVO, et pourquoi pas en faire autant en France ?

Karpagam S et al. Failure to disclose a conflict of interest in a world report.     Ghanashyam B.  Author’s reply.  Samarasekera U.  Editor’s reply.    The Lancet 2012;379:1195-1196.

 

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer