55 % des publications d’essais randomisés identifiés dans Medline contiennent le numéro d’enregistrement de l’essai

Va-t-on-y arriver ? Depuis septembre 2005, le comité international des rédacteurs biomédicaux demande que les essais randomisés soient enregistrés dans un registre (par exemple clinicaltrials.gov), et que le numéro d'enregistrement soit mentionné dans la publication de l'essai…    On pourrait faire mieux car ce sont 55 % (106 / 302) des essais publiées en novembre 2010 dans Medline (PubMed) qui contiennent un numéro d'enregistrement.

Cet article de PLOS ONE (novembre 2012) provient du centre Cochrane hollandais, et la méthodologie est bonne. Qu'en penser ? Il faudrait faire mieux en sensibilisant auteurs, reviewers et rédacteurs…   d'ailleurs les essais publiés dans des revues adhérant à ICMJE ont des résultats un peu meileur..   Il faudrait ajouter cet item à la checklist de CONSORT révisée en 2010.

Que fait un rédacteur en chef qui doit prendre une décision sur un excellent essai soumis à sa revue, alors que cet essai n'a pas été enregistré ? Peui-il refuser pour voir cet essai aller dans une revue concurrente ? Autres résultats troublants : 39 % des essais publiés n'avaient pas été enregistrés, et 48 % des essais enregistrés et terminés depuis 2 ans n'avaient pas été publiés (par analyse d'une base hollandaise)…  pas étonnant ! Article court, bien fait et facile à lire, ce qui est rare.

van de Wetering FT, et al. Trial Registration Numbers Are Underreported in biomedical publications. PLOS ONE 2012:7(11): e49599. doi:10.1371/journal.pone.0049599

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer