Cas cliniques : 8000 dans BMJ case reports… impressionnant quand la France est à la traîne

Case reportsLors du congrès AMEE (Association for Medical Education in Europe), je me suis arrêté sur le stand du BMJ. La brochre « BMJ Case Reports » qui était proposée est bien faite. Cette brochure célèbre les 5 ans de publications dans la revue BMJ Case Reports qui contient 8000 cas, provenant de 70 pays. Le taux d'acceptation des cas était de 80 % en 2013. Cette brochure reproduit intégralement 8 cas cliniques qui ont été publiés, et les classe en 7 sections :

  • Rare disease
  • Reminder of important clinical lesson
  • Findinds that shed new light on the possible pathogenesis of a disease or an adverse event
  • Unexpected outcome (positive or negative) including adverse drug reactions
  • Novel treatment (new drug/intervention; established drug/procedure in new situation)
  • Learning from errors
  • Unusual presentation of more common disease/injury

Les cas cliniques proposes sont courts (moins de 2 pages) et contiennent tous la mention « Patient consent: obtained ». L’autorisation du patient est indispensable, même quand aucune image n’illustre le cas ! Cette autorisation manque dans certaines revues.

Dans son excellent livre (non réédité depuis 1999), Ed Huth (rédacteur des Annals of Internal Medicine, 1971-1990), proposait 4 types de cas (pages 103 à 110) : The unique case; The case of an unexpected event; The case of important variation ; The case of unexpected events. Avec humour, Ed proposait une liste de cas mineurs pour les revues de seconde zone : The everyone-should remember case; The grand-rounds case; The I-am-a-clever-chap case; The variations of a well-known-theme case; The Goodness!-book-of-medical-world-records case. Pour ces cas, Ed donne des descriptions humoristiques…

Pour les cas en langue française, une bonne initiative, le JCCO, semble à la dérive : 16 cas publiées en 2013, 4 cas en 2014 malgré de nombreux efforts… Triste…

Huth Ed. Writing and publishing in medicine. Third edition 1999. Williams & Wilkins.

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Un commentaire

  • Bonjour,
    Le « JCC Open-Journal de cas clinique » a cessé de paraître, faute de soumission de cas clinique de qualité.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer