Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Tintin : plus de traumatismes que de pathologies du voyageur ! Déception pour les médecins des voyages ?

Points clés

TintinTintin a donné lieu à quelques analyses scientifiques et ses déboires de santé ont été nombreux. Félicitons Eric Caumes et les co-auteurs pour l'article intitulé "Les problèmes de santé de Tintin : plus de traumatismes que de pathologies du voyageur", et publié dans La Presse Médicale en mai 2015. C'est le premier article original analysant complètement tous les problèmes de santé de Tintin, écrit par des spécialistes de maladies infectieuses et tropîcales qui n'ont pas mis en évidence de diarrhées liées aux voyages !

Bonne analyse des 23 aventures de Tintin, faite très sérieusement, dont je vous propose un extrait du résumé en français : "Nous avons trouvé 236 événements conduisant à 244 problèmes de santé (PS), 13 kidnappings, six hospitalisations et deux actes chirurgicaux. Le nombre médian de PS est de 8/aventure (1–30/aventure). Le nombre moyen d’événements par aventure était significativement plus élevé avant 1945 (14.9 vs 6.1 ; p = 0,002), de même pour les kidnappings (11 vs 2 ; p = 0,001). Parmi les 244 PS, 191 étaient traumatiques (78.3 %) et 53 non traumatiques (21.7 %). Les plus fréquents des traumatismes étaient les traumatismes crâniens (62 %), et les plus fréquents des PS non traumatiques étaient les problèmes de sommeil (15.1 %), les manifestations anxieuses (13 %), et les intoxications au gaz ou au chloroforme (13 %). Nous avons trouvé 46 pertes de connaissance : 29 d’origine traumatique et 17 non traumatiques. Parmi les 236 événements, 69 (29 %) sont intentionnels, perpétrés par des tiers contre Tintin (dont 55 tentatives d’homicides), et 167 (71 %) non intentionnels (dont 69 sont la conséquence des actions de Tintin)."

Félicitons Marc Gozlan qui a bien analysé cet article sur son blog. Le Figaro a mentionné ce travail, ainsi que Le Monde Science & Médecine du 20 mai. Nous avions évoqué d'autres articles sur Tintin : son hypogonadisme causé par des traumas craniens répétés avait été publié dans le CMAJ en 2011 (Canadian Medical Association Journal), et un article avait été publié dans le BMJ de Noël 2009, intitulé Stigma and prejudice in Tintin. Et Tintin a consulté un psychanalyste dans 'Tintin sur le Divan'.

PS : je suis rédacteur adjoint de La Presse Médicale.

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer