Les erreurs sont trop nombreuses : 25 % des références ne sont pas correctes (dont la moitié étaient des erreurs majeures)

Bonne revue (PeerJ), bon sujet (qualité des références) et revue systématique bien faite (fin octobre 2015).. pour confirmer ce qui est connu, à savoir la médiocrité des références citées dans les articles. C’est connu : les auteurs ne lisent pas toujours les références qu’ils citent ; ils cherchent à citer leur équipe, les reviewers potentiels, et la revue à laquelle ils soumettent leur manuscrit ! Certains auteurs ne lisent que le résumé avant de choisir des références à citer…   En pratique, il y a beaucoup de références peu pertinentes, même dans les revues prestigieuses.

Dans PeerJ, cet article de 20 pages rapporte un travail fait par deux allemands. Ils ont screené 559 articles et 28 articles ont été inclus dans l’analyse : l’hétérogénéité était importante, et ils ont eu un corpus de 7 321 références ; les résultats ont été :

  • il y avait des erreurs majeures (l’article contredisait, ou n’avait pas l’information annoncée, ou n’avait pas de lien avec l’assertion dans l’article) dans 11,9 % (IC 95% 8,4 – 16,6) des cas ;
  • il y avait des erreurs mineures (des erreurs qui trompent ou peuvent tromper sans altérer fondamentalement la signification de la source) dans 11,5 % (IC 95% 8,3 – 15,7) des cas ;
  • au total 25,4 % (IC 95% 19,5 – 32,4) des références avaient des erreurs !

Cet article liste les références importantes dans ce domaine, et la plupart des spécialités médicales ou chirurgicales ont été étudiées. Une excellente ressource si vous voulez un exemple. Il y a aussi des méta-analyses : bravo. La discussion est intéressante : ces erreurs ont été observées dans d’autres disciplines, est-ce que ces erreurs ont un impact sur la science et lequel ? Que faire ? Les auteurs sont les premiers concernés, mais il est regrettable de constater que ni les reviewers ni les rédacteurs ne vérifient correctement les références…  Espérons que dans ces article, il n’y ait pas d’erreurs dans les références !

Inquiétant ! Car en fait les références correctement citées sont souvent ’embellies’, peut être dans 50 % des cas, puisque nous avons vu que 50 % de la littérature était fausse d’après R Horton, rédacteur en chef du Lancet !

Jergas H, Baethge C (2015). Quotation accuracy in medical journal articles — a systematic review and meta-analysis. PeerJ 3:e1364; DOI 10.7717/peerj.1364

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Un commentaire

  • Merci encore pour ce billet. Une petite remarque « ni les reviewers ni les rédacteurs ne vérifient correctement les références ». J’ai récemment reviewer une méta-analyse importante en terme de papiers inclus. Mais la revue me donnait uniquement 14 jr et des que j’ai dépassé le terme, c’était assez harcelant.
    Un peu plus de slow science à l’avenir peut être…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer