Des lignes directrices pour écrire des articles épidémiologiques en nutrition : bienvenues car trop d’inepties publiées dans ce domaine

Points clés

AlimentsIl s'agit d'une extension des lignes directrices STROBE (Strengthening the Reporting of Observational Studies in Epidemiology) dédiée aux études épidémiologiques dans le domaine de la nutrition. Indispensable, car c'est un domaine très complexe et des études sont publiées pour vous raconter que manger ou boire des aliments vous cause le cancer. Les pseudo-scientistes écolos s'en servent pour affoler le public….. et vous dire que le café, la viande, le coca, les OGM vous donnent le cancer à coup sûr (mais vous pouvez boire et fumer, et saler vos aliments…).

STROBE-nut a été publié en juin 2016 par PLOS Medicine (collection Meta-Research). Les auteurs sont européens, avec prédominance suédoise et belge (et pas British !). Les méthodes de développement sont bien décrites et le travail a été bien fait. Pour justifier la nécessité de ces lignes directrices, l'introduction apporte des arguments et citations probants, et liste des erreurs communes (box 1). STROBE-nut a un site internet avec beaucoup d'informations, en particulier des conseils pour bien utiliser STROBE-nut. Il s'agit de la 9ème extension de STROBE. Il est très clairement dit qu'il ne s'agit pas d'une grille d'évaluation des articles (faute commise trop souvent).

Le corps de ces lignes directrices reste STROBE, et items intitulés nut apportent des informations spécifiques aux études nutritionnelles. Par exemple :

  • nut-5. Describe Any Characteristics of Study Settings That Might Affect the Dietary Intake or Nutritional Status of the Participants, If Applicable ;
  • nut-7.1. Clearly Define Foods, Food Groups, Nutrients, or Other Food Components ;
  • nut-8.1. Describe the Dietary Assessment Method(s), E.g., Portion Size Estimation, Number of Days and Items Recorded, How It Was Developed and Administered, and How Quality Was Assured. Report If and How Supplement Intake Was Assessed.

Il y a 24 items nuts de ce type..  et on comprend vite que des études nutritionnelles bien faites sont très rares !

 

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer