Trop de revues systématiques et de méta-analyses d’après JPA Ioannidis : une épidémie inutile, trompeuse voire dangereuse

Points clés

SR et MA IoannidisC'est un article fleuve de 30 pages paru dans The Milbank Quaterly en septembre 2106, avec le titre "The mass production of redundant, misleading, and conflicted systematic reviews and meta-analysis" a un seul auteur. Cet auteur est prolifique, et c'est un bon chercheur : JPA Ioannidis, de Stanford, USA. Une interview de JPA Ioannidis dans Retraction Watch vous permet de ne lire que 2 pages sur ce sujet.

Cet article, qui reprend une conférence d'octobre 2015 à Vienne pour le congrès Cochrane, contient d'abord 110 références qui sont celles qu'il faut connaître sur le sujet. Une des références princeps est celle de Cynthia Mulrow dans les Annals of Internal Medicine en 1987 : "The medical review article: state of the science" qui est accessible pour $ 42, scandaleux….  J'ai encore ma copie papier de 1987, avant l'électronique. L'article de C Mulrow était bien fait, et il a fait réfléchir sur les revues de littérature…. Beaucoup d'autres références excellentes dans l'article de JPA Ioannidis.

Dans PubMed, entre le 1/1/1986 et le 4/12/2015, il y a 266 782 'systematic reviews' (SR), et 58 611 'meta-analysis' (MA)…  beaucoup trop, d'autant plus que la courbe monte vite (image à gauche). Nous avons vu cette inflation de SR et MA avec des hypothèses pour l'expliquer : ce serait une recherche sans aléas, car le chercheur contrôle le temps, les ressources et peut publier ! Dans l'article de JPA Ioannidis, nombreuses données pour évaluer cette inflation.  Que dit cet article :

  • Increase in published SR & MA
  • Current coverage of the literature by SR & MA: peu de réplications des recherches, dont évaluation de fausses innovations, et la plupart des recherches n'analysent pas les mêmes facteurs,…
  • MA of experimental animal studies: danger !
  • MA of randomized trials of humans: les SR & MA de la collaboration Cochrane sont meilleures que les autres (connu) ; les redondances de MA sont fréquentes, avec des conclusions parfois divergentes (11 MA en 4 ans sur les statines en prévention de la fibrillation auriculaire après chirurgie cardiaque, alors que 2 suffiraient).
  • Massive production of conflicted MA: antidepressants as a case study: à lire car ces SR & MA sont des outils marketing, avec des efficacités d'antidépresseurs classées différemment selon les SR & MA ! Il y a aussi des exemples dans d'autres domaines.
  • Chinese MA, especially of genetic associations: "China is the most prolific producer of English-language, PubMed-indexed meta-analysis".
  • Production of MA by contractors: JPA Ioannidis cite des 'officines' qui font des MA pour des commanditaires, le plus souvent des industries ; il cite Mapi Group, Abacus International, Evidera, Precision for Value !
  • Flawed MA and correct but noninformative MA: attention, ce n'est pas parce que des MA sont mauvaises, que les autres MA, bien faites sont utiles "A very common conclusion, in particular for MA of randomized trials, is that the evidence is weak or insufficient; thus the review is not informative on what the best interventions are in terms of patient care or health policy".

J'ai lu avec plaisir, mais il faut 30 minutes !

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer