Il faut spécifier sexe et genre, voire les deux, dans les publications de recherche clinique : nos revues sont très en retard !

Points clés

GenderNous avons présenté SAGER (Sex And Genger Equity in Research), et je vous incite à signer la déclaration de soutien à SAGER. Dans le JAMA de fin octobre 2016, un point de vue en accès libre est intitulé "Reporting sex, gender, or both in clinical research?". Les deux signataires ont pour affiliations : 

  • Office of Research on Women’s Health, National Institutes of Health, Bethesda, Maryland
  • Institute of Gender and Health, Canadian Institute of Health Research, Montréal.

J'ai reproduit à gauche le tableau en exemple dans cet articles. Regardez en détail ce tableau et relisez SAGER, ainsi que cet article du JAMA.

Voici la conclusion de cet article du JAMA que j'ai traduite : "Le sexe est implicitement reconnu comme un facteur important dans la recherche clinique. Plus de travail est nécessaire pour normaliser la façon dont le sexe et le genre sont rapportés et d'élucider la façon d ont fonctionnent ces caractéristiques indépendamment et ensemble pour influencer la santé et les soins.Les recommandations suivantes pour écrire les articles de recherche peuvent améliorer la compréhension et la comparabilité entre les études, et aider à proposer une médecine vraiment personnalisée: (1) utiliser les termes de sexe pour rapporter des facteurs biologiques, les termes de genre pour l'identité du genre et les facteurs psychosociaux ou culturels; (2) présenter tous les résultats selon le sexe, le sexe, ou les deux; (3) décrire les méthodes utilisées pour obtenir l'information sur le sexe, le sexe, ou les deux; et (4) noter toutes les limites de ces méthodes".

Dans ce numéro du JAMA, il y a un article avec des exemples. Cet article est intitulé "Consideration of Sex Differences in Medicine to Improve Health Care and Patient Outcomes". Voici des exemples de cet article : Sex Differences in Medications

  • Women have higher blood concentrations of propranolol, zolpidem, digoxin, and other medications, when given a standard dose.

  • Adverse effects of angiotensin-converting enzyme inhibitors (cough) and statins (myalgias and diabetes risk) are more common in women than in men.

  • Risks of major bleeding with tissue plasminogen activator and warfarin are higher in women than in men.

  • Aspirin tends to lower risk of stroke in women and myocardial infarction in men.

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer