Une plateforme de publication pour les chercheurs africains, sur le modèle F1000Research

Bonne initiative expliquée dans Nature en novembre 2017 avec une news intitulée : "African scientists get their own open-access publishing platform". C'est une annonce du 15 novembre par l'African Academy of Science pour un partenariat avec F1000Research. Cette plateforme F1000Research devient très populaire puisqu'elle est utilisée par Wellcome Trust Open Research, par Gates Open Research et d'autres.

AAS OR 

Il s'agit d'une initiative africaine anglophone…   Des pays africains ont un volume de publication qui permet d'exister en recherche. Afrique du Sud, Kénya et Nigéria représentent plus de 50 % des publications du continent. Cette plateforme va être lancée début 2018, et l'on trouve comme info la liste des programmes participants : "All authors funded by a qualifying program will be able to publish any research or data they wish to share. The funding programs eligible to publish are: Grand Challenges Africa, DELTAS Africa, CIRCLES Fellows, H3Africa, AESA RISE Postdoctoral Fellowship Program, STEM Education and fellows of the African Academy of Sciences, including Affiliate Fellows and Honorary Fellows."

La publication en Afrique francophone n'est pas encore du niveau de l'Afrique anglophone. Comment progresser ? Des incitations existent pour nommer les professeurs avec le CAMES (Conseil Africain et Malgache pour l'Enseignement Supérieur).

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer