Combien de chercheurs publient 73 articles et plus dans l’année ?

En 2013, un article avait analysé les pratiques des 400 chercheurs publiant le plus (base Scopus) dont 9 français. Cette fois-ci, la même équipe a analysé des données de la base Scopus en recherchant ceux qui publiaient plus de 72 articles par an. L’article est dans Nature du 12 septembre 2018, et je vous suggère de survoler les annexes électroniques : un document de 119 pages avec des réponses de ces auteurs hyperprolifiques, et un tableau excel avec tous les noms, données, etc..  La science ouverte a du bon, car c’est utile d’avoir tous ces documents électroniques, l’article de 3 pages ne contenant pas les méthodes par exemple. C’est dans l’annexe que l’on voit que ce sont les articles de recherche, les conference papers et les reviews qui ont été considérées pour la recherche (éditoriaux, lettres, autres ont été exclus). JPA Ioannidis a été interviewé par Science, et apporte quelques commentaires.

L’article est intéressant, car les auteurs, dont Ioannidis, ont cherché dans Scopus tous les auteurs ayant publié 73 articles et plus dans une année calendaire (2000 à 2016). Ils ont obtenu plus de 9000 noms, mais ont exclu 7888 physiciens car dans cette discipline très collaborative, les noms sont ajoutés sur des articles ayant plus de 1000 auteurs. Ensuite, ils ont enlevé 909 chinois et coréens, à cause des homonymies.. insoluble ! Ils ont donc listé 265 auteurs, dont deux français (Maxime Dougados, et Didier Raoult) qui étaient déjà dans la liste des 400. Vous verrez quelques noms connus, mais souvent des auteurs d’essais cliniques, des directeurs de cohortes ou de registres. Ils ont écrits à ces 265 pour les informer et leur demander pourquoi ils étaient dans cette liste : les 81 réponses sont dans l’annexe, dont certaines plutôt agressives sur ce type de travail. Rien d’étonnant à ce que D Raoult n’ait pas répondu, par contre félicitons M Dougados qui a bien répondu. Certains ont détaillé leurs pratiques d’auteurs…  intéressant ! Ne considérons pas que ce sont de mauvais scientifiques, voire des fraudeurs… surtout pas.

Le phénomène s’aggrave : 4 auteurs en 2002 avaient publié 73 articles ou plus, 39 en 2008, et 81 en 2016.

154 auteurs ont publié 73 et plus articles pendant 2 années ou plus, et 69 pendant 4 années ou plus, et un japonais a fait plus de 73 pendant 12 années. Les 265 proviennent de 37 pays, dont 50 des Etats-Unis, 28 d’Allemagne, et 27 du japon.

Merci à Y Goulnik

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 commentaires

  • Moi, j’au eu l’occasion de travailler avec une machine de guerre nommée « Guido Kroemer ». But how many of his papers contains errors or falsification?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer