PNAS a une rédactrice en chef : BRAVO… que va faire le NEJM pour trouver un successeur à Drazen ?

Les rédacteurs en chef des revues scientifiques ont souvent été des mâles blancs..  mais cela change lentement. la prestigieuse revue PNAS 2PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America)) aura une rédactrice en chef en janvier 2019. May R Berenbaum a été nommée par la National Academy of Sciences (NAS) aux USA. May R Berenbaum est une entomologiste américaine née en 1953, qui a reçu en 2014 la médaille nationale de la science des mains de B Obama. Le board de la NAS est présidé par Marcia McNutt jusqu'en juin 2022. Marcia McNutt a été la rédactrice en chef de Science de 2013 à 2016… espérons qu'elles vont s'entendre.

En mai 2018, PNAS s'était séparé de son rédacteur en chef pour harcèlement sexuel. Une période d'intérim a été assurée par Natasha V. Raikhel avant la nomination de MR Berenbaum. PNAS va arrêter en janvier 2019 la version papier de la revue.

Nous savons aussi que le rédacteur en chef du NEJM va laisser son poste en 2019, et qu'un comité recherche le successeur. C'est important car les rédacteurs du NEJM ont eu des influences majeures, certains très rigoureux sur les liens d'intérêts (A Relman), d'autres plus laxiste, comme J Drazen actuellement, qui est en poste depuis 2000. Est-ce qu'une femme peut devenir rédactrice en chef du NEJM ? Je ne sais pas..

Actuellement, les Annals, le BMJ ont des rédactrices en chef ; le JAMA et le Lancet ont des rédacteurs en chef.

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer