COVID-19 : la vérité scientifique ne se décrète pas à l’applaudimètre d’après l’Académie nationale de médecine

FactL'Académie nationale de médecine a régulièrement publié des avis sur son site BRAVO. J'ai été très agréablement surpris par le communiqué de presse de l’Académie nationale de médecine le 8 mai 2020 pour pousser un coup de gueule. BRAVO. L’Académie a été énervée par l’hydroxychloroquine.

C’est clair : La vérité scientifique ne se décrète pas à l’applaudimètre. Elle n’émerge pas du discours politique, ni des pétitions, ni des réseaux sociaux. En science, ce n’est ni le poids majoritaire ni l’argument d’autorité qui font loi.

Sans le dire explicitement, sont visés :

  • les politiques comme Estrosi, Muselier,… c’est bizarre d’imaginer que l’efficacité de l’hydroxychloroquine soit marquée politiquement ;
  • ceux qui ont initié des pétitions comme Ph Douste-Blazy… il pourrait relire Claude Bernard, suivre une formation d’analyse de la littérature à la fac ; il est cardiologue, et pas virologue, infectiologue ou réanimateur ;
  • D Raoult et ses colonels qui mettent des résultats sur twitter, dropbox, le site de l'IHU, ou publient dans des bulletins paroissiaux ! Quel est l’avis de l’Académie sur les essais de D Raoult et C Peronne ! Sont-ils foireux ?
  • la chloroquine qui empoisonne la recherche, d'après le blog de Vincent Olivier.

L’Académie est claire en rappelant les principes de la recherche thérapeutique en demandant que les essais soit rigoureux et respectent l’éthique. L’Académie aurait pu rappeler que la communication des données sources aurait permis des ré-analyses par des pairs et probablement évité des fausses polémiques. L’Académie n’a pas osé rappeler au président de l’Université Aix-Marseille, au directeur de l'AP-HM qu’ils pourraient défendre l’intégrité scientifique et demander de regarder de plus près certaines données et certains comportements !

Les préconisations de l’Académie française : il faut dire la Covid-19 et non pas le Covid-19.

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 commentaires

  • Bonjour,
    A l’entrée Raout, l’Académie Française rappelle le va-et-vient entre le français et l’anglais https://www.dictionnaire-academie.fr/article/DNP0518
    En cette veille de Pentecôte, après l’apothéose annoncée du remdesivir quelques pas aux États-Unis balisent les voies de la providence : Le 29 avril des journalistes américains couvrant les déclarations du Dr. Anthony S. Fauci s’étonnaient tout de même :
    « Some scientists were unsettled by the way in which the findings were reported. The disclosure of trial results in a political setting, before peer review or publication, is very unusual, said Dr. Steven Nissen, a cardiologist at the Cleveland Clinic who has conducted dozens of clinical trials.
    “Where are the data?” he asked. Scientists will need to see figures on harms associated with the drug in order to assess its benefits, he added.
    “This is too important to be handled in such a sloppy fashion,” Dr. Nissen said.
    Dr. Michele Barry, a global health expert at Stanford University, said she had faith in Dr. Fauci’s assessment. Still, she added, “It is unusual to call a drug the ‘standard of care’ until peer review of data and publication, and before studies have shown benefit in mortality.” »
    https://www.nytimes.com/2020/04/29/health/gilead-remdesivir-coronavirus.html
    Il aura fallu presque un mois pour que la communauté des chercheurs dispose de ces données, publiées le…23 mai ! https://www.nytimes.com/2020/05/23/health/coronavirus-remdesivir.html
    Vae victis !?

    Répondre
  • M. Loyal : vous êtes une personne en situation d’avoir à participer à une étude d’évaluation d’un médicament.Vous vous renseignez un peu autour de vous pour en supputer les risques. Si l’applaudimètre dit vas-y-toto,…
    L’Auguste :… je croise les doigts et je fonce.
    [les enfants, imitant sans doute un compère caché dans la foule, hurlent : restezchezvous !]
    L’Auguste reste planté et lâche : si Riri la science n’a plus person pour faire son étude, l’a plus qu’à faire du chaudbizness !
    [grande tournée européenne, numéro de pangolins, singes piqués, équilibristes chinois, cowboys américains…on reviendra l’année prochaine]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

– –

Vous pourriez aussi aimer

libero ipsum lectus facilisis vulputate, porta.