Revitaliser un fantôme : l’OFIS devrait être indépendant, malgré une ministre très frileuse en matère d’intégrité scientifique

Le MondeLe Monde a mis en ligne le 13 octobre 2020 une tribune signée par près de 90 Sociétés savantes…  pour passer un message aux Parlementaires qui préparent la Loi de Programmation de la Recherche (Cahier Sciences & Médecine daté 14 octobre). Le titre ci-contre résume le message.

Si vous voulez la liste des signataires, la voici.

Depuis la signature de la Charte de déontologie des métiers de la recherche en 2015, des progrès timides ont été faits en matière d'intégrité de la recherche. La COVID-19 a très clairement montré que des convenances sociales ont laissé se propager des mensonges par des chercheurs. La Science ouverte ne marche pas : exiger les données sources des recherche pour les évaluer ne marche pas à Marseille ! Des scandales auraient été amortis si les données avaient été publiques ! L'OFIS (Office Français de l'Intégrité Scientifique) n'a aucun pouvoir, et la ministre Vidal ne semble pas préoccupée…

Un paragraphe de cette tribune du Monde est clair : La loi doit citer explicitement la promotion de l’intégrité scientifique dans les missions des établissements publics de recherche et d’enseignement supérieur. Elle doit donner à l’Office Français de l’Intégrité Scientifique, récemment créé, une réelle autonomie d’action et d’expression, ainsi que les moyens financiers et les prérogatives nécessaires à l’accomplissement de ses missions. Il faut qu’il puisse instruire tout dossier relatif à l’intégrité scientifique et publier librement ses avis. Il faut enfin qu’il puisse saisir la justice et demander aux tutelles de prendre des sanctions universitaires et professionnelles en cas de méconduite.

Des zones d'ombres existent. Des articles de Mme la ministre F Vidal auraient des images embellies… l'un a été rétracté par ses co-auteurs… mais personne n'avait l'adresse de Mme la ministre pour savoir ce qu'elle en pense ! Est-ce que Mme la Ministre couvre des pratiques frauduleuses ? Donc elle n'est pas très motivée pour développer l'intégrité… des gels auraient été dupliqués dans des articles, et Leonid Schneider a détaillé ce cas. Que Mme Vidal ait embellie des images dans une publication n'est pas grave.. Qu'elle cache ce que les co-auteurs receonnaissent… est-ce mentir ?

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer