Chercheurs en pyjamas : meilleure productivité, mauvaise santé mentale

C’est une enquête (22 questions) faite en Australie et 163 personnes, domaine médical, ont répondu : plutôt jeunes (25 – 44 ans), des femmes (72 %) dont 131 qualifiés de scientifiques. Article de 5 pages en accès libre. Les résultats sont nombreux, marrants, mais pas toujours ! Nous n’avons pas de détails sur Pyjamales pyjamas…  mais ce sont 30 % des répondeurs qui restent en pyjama la journée. Quelques uns travaillent dans la salle de bain. Peu de différences entre scientifiques et non scientifiques. Les interruptions lors des téléconférences sont causées par des problèmes de connexion, les enfants, les animaux de compagnie, etc…

Voici le message de l’article : « Le port du pyjama pendant le travail à domicile n’est pas associé à une baisse de productivité, mais à une santé mentale plus faible. En revanche, les personnes travaillant à domicile avec de jeunes enfants ont fait état d’une productivité moindre, mais d’aucune détérioration de leur santé mentale. Contrairement aux chercheurs établis, les chercheurs en début de carrière ont été moins productifs pendant la pandémie. » Ces données sont peut-être généralisables d’après les auteurs.

Merci à Bernard Paquito

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer

mattis elementum non ipsum odio libero diam Phasellus Aenean tristique Lorem dapibus