Rétractation contre l’avis des auteurs : est-ce que les obèses sont malhonnêtes ?

Nous n’avons pas la réponse à cette question sur les obèses, puisque cet article de Scientific Reports a été rétracté en moins de 6 mois…. Cet article a été publié le 22 juillet, puis suite à des commentaires sur des réseaux sociaux, PubPeer et Twitter, et la revue a publié une mise en garde dès le 10 août 2020. Une lettre de Bmi Scientific Reports 2020OAC (Obesity Action Coalition) avait été adressée aux rédacteurs le 11 août 2020.

Il s’agit d’une rétractation contre l’avis des auteurs, sans manifestement se référer à une investigation d’une institution. Le travail a été fait à Lyon (Ecully), donc l’Université serait en première ligne pour investiguer. Les adresses des 3 auteurs sont en Italie, Allemagne et France pour la dernière auteure ! Quel est l’avis des institutions des auteurs ?

  • European Commission, Joint Research Center (JRC), 21021, Ispra, Italy
  • Institute of Cognitive Science and Technologies, National Research Center, 00185, Rome, Italy
  • Univ Lyon, CNRS, GATE, UMR 5824, 69130, Ecully, France
  • IZA, Bonn, Germany

Il semble que le peer-review ait été refait ! Le ‘post-publication peer-review’ serait meilleur que le ‘pre-publication peer-review’. Voici la traduction de la note de rétractation :

Après la publication, des inquiétudes ont été soulevées concernant les données suggérant une association positive significative entre la malhonnêteté et l’obésité. Un examen indépendant par des pairs après publication a confirmé que cette conclusion va au-delà de ce que montrent les données, étant donné l’absence d’effets de groupe globaux. En outre, les comparaisons multiples n’ont pas été correctement contrôlées, et l’inclusion du genre dans l’analyse aurait dû être soulignée comme un addendum exploratoire à l’analyse principale. Les rédacteurs n’ont donc plus confiance dans les conclusions présentées. Les auteurs ne sont pas d’accord avec cette rétractation.

La lecture des commentaires fait supposer qu’il y a des inconnues…. et que tout n’est pas dit. Les auteurs semblent calmes…. et le premier auteur n’a pas répondu à RetractionWatch. Mais la première auteure a finalement répondu qu’elle ne comprenait pas les procédures de la revue, que les pratiques de Scientific Reports n’étaient pas claires et malhonnêtes. Qui a raison ? C’est délicat de rétracter sans une investigation académique sur le site…..

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer

eget dictum Praesent non amet, felis eleifend risus.