Le rédacteur en chef du JAMA en ‘congé administratif’ après les commentaires de son adjoint sur le racisme

nyt bauchnerCette information circulait sur des sites professionnels, mais c’est un article du New York Times qui, le 25 mars 2021, revient sur cette affaire. Le rédacteur en chef depuis 2011 a été mis en ‘congé administratif’ pendant les investigations par un comité ad hoc. Autres détails sur WebMD.

La tempête a commencé par un podcast, maintenant retiré, sur le site du JAMA. Un rédacteur blanc du JAMA, Edward H. Livingston, MD, y aurait tenu les propos suivants : ‘Le racisme structurel est un terme malheureux. Personnellement, je pense que retirer le racisme de la conversation serait utile. Beaucoup d’entre nous sont offensés par le concept de racisme‘. Ce rédacteur a démissionné rapidement, bien que son nom soit toujours affiché sur le comité éditorial (28 mars). Le podcast avait été publié le 23 février, et attiré de nombreux commentaires : les détails sont sur WebMD (4 mars).

Le podcast a été remplacé par un autre du rédacteur en chef, Harold Bauchner, MD, pour s’excuser. Un tweet a été retiré aussi : “No physician is racist, so how can there be structural racism in health care? An explanation of the idea by doctors for doctors in this user-friendly podcast”.

Est-ce logique de retirer des informations d’un site ? C’est mépriser les archives et l’histoire… Je n’aime pas les modifications des documents publiés… pratique nouvelle depuis les technologies électroniques.

Le JOC ou ‘Journal Oversight Committee‘ a été mis en place en 1999, suite au licenciement brutal du rédacteur en chef, George D Lundberg. Le JAMA, peu avant le procès Clinton, avait publié un article controversé sur la perception du sexe oral par des étudiants….   Lundberg était démocrate, et l’American Medical Association, propriétaire du JAMA, est plutôt républicaine… No more comments….  j’ai vécu les évènements à Chicago !

Note du 2 juin 2021 : H Bauchner quitte son poste de rédacteur en chef le 1 juin 2021 ; annonce laconique de l’AMA, et éditorial de remerciements des rédacteurs du JAMA qui manifestement l’on soutenu totalement.

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 commentaires

  • Et vous trouvez normal qu’un rédacteur (et son chef) doive(nt) démissionner pour ça ?
    Comme quoi, on peut rire de tout, mais pas devant ceux qui n’ont aucun sens de l’humour…

    Répondre
  • La science, les données probantes, l’humour s’effacent devant les inimitiés, les confrontations politiques, les convenances sociales, etc… Ce sont des conflits dont nous ne connaissons pas tous les enjeux…. Peut-être un prétexte pour régler de vielles histoires….. Impossible de juger.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer