industry speaker

A quand la fin des conférences promotionnelles par des leaders d’opinions ?

Voici la dernière phrase d’un point de vue dans le JAMA (12 avril 2021) sur les conférences pharmaceutiques par des experts payés pour faire de la promotion : ‘To help achieve this vision, industry-sponsored speaker programs should become a thing of the past.’ Il s’agit de commenter une alerte de novembre 2020 du Department of Health and Human Services. Office of the Inspector General. Beaucoup de presse sur cette position.

Il s’agit des symposiums supportés explicitement par des industries dans un but de formation continue des praticiens ; les programmes indépendants accrédités ACCME ne sont pas concernés. Ce point de vue concerne les USA…  mais des idées sont généralisables à d’autres pays. Il ne s’agit pas des conférences faites sur des données de recherches originales dans le cadre de congrès qui ont sélectionné des abstracts. Le point de vue du JAMA est assez virulent, en citant des pénalités, par exemple :

  • On July 1, 2020, Novartis agreed to a $678 million settlement to resolve civil fraud charges including the payment of more than $100 million to physicians in the course of nearly 80 000 speaker programs
  • From 2017 to 2019, drug and device companies reported paying health care professionals nearly $2 billion in compensation for “services other than consulting, including serving as faculty or as a speaker at a venue other than a continuing education program ».
  • The alert further suggested that “one purpose of the remuneration to the HCP [health care professional] speaker and attendees is to induce or reward referrals.

Les remarques sur ces programmes sont :

  • Peu ou pas d’informations substantielles sont réellement présentées par l’orateur ;
  • De l’alcool (surtout s’il est gratuit) ou un repas de valeur modeste est offert ;
  • L’environnement n’est pas propice à l’échange d’informations éducatives (par exemple, les restaurants ou les lieux de divertissement ou de sport) ;
  • Un grand nombre de programmes de conférenciers sponsorisés sur le même ou substantiellement le même sujet ou produit (surtout s’il n’y a pas de changement substantiel récent dans les informations pertinentes ou la loi/réglementation applicable) et des participants récurrents ou d’anciens conférenciers sur le même ou substantiellement le même sujet ;
  • Les participants qui n’ont pas de raison professionnelle légitime ou d’utilisation de l’information assistent au programme ;
  • Les conférenciers ou les participants sont sélectionnés sur la base des revenus passés ou attendus de la prescription ou de la commande du ou des produits de l’entreprise (par exemple, une analyse du retour sur investissement est prise en compte pour identifier les participants) ;
  • Honoraires supérieurs à la juste valeur marchande versés pour le service de conférencier ou rémunération qui tient compte du volume ou de la valeur des affaires passées générées ou des affaires futures potentielles générées par les professionnels de la santé.
Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer