Les réseaux sociaux sont utiles pour la promotion de vos articles : Twitter est indispensable

J’ai vécu une époque où l’on attendait les revues pour lire les sommaires afin de sélectionner nos lectures. C’est fini, et je ne sais pas si tous mes collègues l’ont compris. N’attendons plus que la promotion des résultats des recherches soit faite pas les revues scientifiques. Un article doit exister sur les réseaux sociaux…  et si les revues développent vite les ‘graphical abstracts‘, l’un des objectifs est de les diffuser sur les réseaux sociaux.

La revue JASIST (Journal of the Association for Information Science and Technology ) a publié début 2021 un article intituléHow is science clicked on Twitter? Click metrics for Bitly short links to scientific publications‘. Les auteurs sont hollandais, sud-africains et chinois. Bitly est une société de réduction des URL, afin de les utiliser sur les réseaux. En bref, Twitter augmente la visibilité et la dissémination en ligne des publications… c’est une obligation pour tout chercheur qui veut mieux diffuser son travail. Certaines revues ajoutent des liens aux réseaux sociaux pour les articles, et cela fait partie de la lecture d’un article de recherche.

Une image, reprise ci-dessous,  illustre les 4 interactions entre la science et twitter.

twitter

Article documenté, avec plein de données, et j’ai une traduction du résumé : ‘Afin de fournir un contexte pour le comportement d’engagement potentiel des utilisateurs de Twitter autour de la science, cet article étudie comment les liens courts Bitly vers des publications scientifiques intégrés dans des mentions Twitter sont cliqués sur Twitter. Sur la base des mesures de clics de plus de 1,1 million de liens courts Bitly renvoyant à des publications du Web of Science (WoS), nos résultats montrent qu’environ 49,5 % d’entre eux n’ont pas été cliqués par les utilisateurs de Twitter. Pour les liens courts Bitly ayant fait l’objet de clics de la part de Twitter, la plupart de ces clics se sont accumulés dans un court laps de temps après leur premier tweet. Les liens courts Bitly vers les publications dans le domaine des sciences sociales et humaines ont tendance à attirer plus de clics de Twitter que les autres domaines. Cet article évalue également la mesure dans laquelle les clics Twitter sont corrélés à d’autres indicateurs d’impact. Les clics Twitter sont faiblement corrélés avec les indicateurs d’impact (citations WoS et lecteurs Mendeley), mais modérément corrélés avec d’autres indicateurs d’engagement Twitter (total de retweets et total de likes). À la lumière de ces résultats, nous soulignons l’importance d’accorder plus d’attention aux mesures de clics des URL dans les mentions Twitter des chercheurs, afin d’améliorer notre compréhension de la diffusion et de la réception plus efficaces des informations scientifiques sur Twitter.’

Merci à la lettre de TheMetaNews qui a signalé ce travail.

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Un commentaire

  • Est-ce un bien, est-ce un mal ? Je crains que cela poursuive la dérive du sérieux de la recherche…
    J’ai déjà proposé qu’au lieu de réunir des conseils scientifiques, l’ANR et les autres pourvoyeurs de fonds mette les projets sur une plate-forme et compte les « likes » du tout venant… Je me croyais en pleine science fiction mais il paraît que cela est déjà en route… Chacun est expert grâce aux réseaux sociaux : nous en voyons le résultat ! Alors continuons à nous enfoncer…
    Jacques Robert

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer