Actualisation des recommandations ICMJE fin 2021 : les preprints

En 2020, l’ICMJE (International Committee of Medical Journal Editors) n’avait pas actualisé ses icmjerecommandations pour écrire des articles. Fin 2021, ils ont apporté des modifications. Outre quelques actualisations de liens, quelques précisions, c’est essentiellement des recommandations pour les preprints qui ont été ajoutées. Le titre : Recommandations pour la conduite, la présentation, la rédaction et la publication des travaux de recherche soumis à des revues médicales. Voici la partie sur les preprints en page 11 de la version française :

Preprints : La publication d’un travail sous forme de preprint peut influencer l’intérêt ou la priorité d’une revue pour l’examen par les pairs et la publication de ce travail. Les revues doivent décrire clairement leurs politiques relatives à la publication et à la citation des preprints dans leurq instructions aux auteurs. Les auteurs doivent se familiariser avec les politiques des revues auxquelles ils souhaitent soumettre leur travail avant de publier leurs travaux sur une archive de preprints.

Choisir une archive de preprints

On constate une augmentation des archives de preprints dans le domaine de la biomédecine. La diffusion des résultats scientifiques avant l’examen par les pairs présente à la fois des avantages et des inconvénients. Pour maximiser les avantages potentiels et minimiser les inconvénients potentiels, les auteurs qui souhaitent mettre à la disposition du public des preprints de travaux non évalués par des pairs devraient choisir des archives de preprint qui présentent les caractéristiques suivantes :

  • Identifier clairement les preprints comme des travaux qui n’ont pas fait l’objet d’une évaluation par les pairs ;
  • Exiger des auteurs qu’ils documentent leurs relations et activités ;
  • Exiger des auteurs qu’ils indiquent la ou les sources de financement ;
  • Disposer d’un processus clair pour que les utilisateurs des archives de preprints notifient aux administrateurs de l’archive des préoccupations liées aux preprints publiés – une fonction de commentaire public est souhaitable à cet effet ;
  • Maintenir des métadonnées pour les preprints qui sont retirés de la diffusion et afficher des avis de retrait indiquant la date de retrait ; et
  • Disposer d’un mécanisme permettant aux auteurs d’indiquer quand le preprint a été publié dans une revue à comité de lecture.

Soumette des manuscrits déposés dans une archive de preprint à une revue à comité de lecture

Les auteurs doivent informer une revue si le travail soumis à la revue a été publié sur une archive de preprints et fournir un lien vers le preprint, que la publication ait lieu avant la soumission ou pendant le processus d’évaluation par les pairs. Il est également utile d’indiquer dans le texte du manuscrit, peut-être dans l’introduction, que le travail a été publié sur une archive de preprints, et comment les relecteurs peuvent accéder à ce preprint. En outre, il appartient aux auteurs (et non aux rédacteurs de la revue) de s’assurer que les preprints soient modifiés pour indiquer aux lecteurs les versions ultérieures du travail, y compris l’article publié. Les auteurs ne doivent pas publier dans les archives de preprints l’article publié ni les versions intermédiaires produites pendant le processus d’évaluation par les pairs qui incorporent des révisions basées sur les commentaires de la revue.

Citation de preprints dans des manuscrits

Lorsque des preprints sont cités dans des manuscrits soumis ou des articles publiés, la citation doit clairement indiquer que la référence est un preprint. Lorsqu’un preprint a été publié par la suite dans une revue à comité de lecture, les auteurs doivent citer l’article publié plutôt que le preprint. Les revues doivent inclure le mot « preprint » à la suite de l’information de citation dans la liste des références et envisager d’indiquer dans le texte que le matériel cité est un preprint. La citation doit inclure le lien vers le preprint et le DOI si l’archive de preprint émet des DOIs. Les auteurs doivent être prudents lorsqu’ils citent des preprints qui ont été mis en ligne et qui n’ont jamais été publiés par la suite dans une revue à comité de lecture, mais l’intervalle de temps à prendre en compte varie en fonction du sujet et des raisons de la citation.

La version française du texte complet de 22 pages est en ligne sur le site ICMJE, avec toutes les versions françaises depuis avril 2010. Je fais les mises à jour, et j’ai choisi de traduire preprint par preprint et pas pas prépublications, voire préprint : vos conseils seraient utiles.. MERCI

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer