pcr9

Peer-review congress à Chicago : bravo Isabelle Boutron, keynote speaker

Jeudi 8 septembre 2022, début du 9ème Peer-Review congress à Chicago à l’heure précise…  Qualité des présentations, qualité du son excellente avec Zoom.

La première conférence a permis un survol sur ‘Bias, spin, and problems with transparency of research‘. Excellentes observations par Isabelle Boutron, Université de Paris, Hôtel-Dieu. Belle spinprésentation et revoir les diapos avec beaucoup de citations est utile. Beaucoup d’infos sur les spins qu’I Boutron connait bien (voir image ci-joint). Le résumé est succinct dans le livre des abstracts… mais voici le message Importance Bias, spin, and lack of transparency are responsible for an important avoidable waste in research. Observations Evidence on research transparency, trial result availability, completeness, and accuracy of reporting will be highlighted. The role of the peer review process, the research environment, and the research ecosystem will be considered. Conclusions As stated by Doug Altman and David Moher, “The scientific community and the public at large deserve an accurate and complete record of research; we need to make changes to ensure that we will get one ». Ses conclusions : il faut repenser la communication cacadémique et rendre aussi le peer-review scientifique.

Anna Abalkina (Berlin) a présenté son travail sur les paper millsPublication and Collaboration Anomalies in Academic Papers Originating From a Russian-Based Paper Mill’ : base de 451 articles, 159 revues, 800 scholars de 39 pays et 300 universités, avec plus de 6000 positions de co-auteurs vendues. La plupart des revues ne publient qu’un article provenant d’un paper mill, ce qui rend difficile la détection. J’avais présenté dans un billet des données ce travail. A Abalkina a détecté d’autres paper mills.. avec quelques news sur son compte tweeter., Et le preprint de ce travail est ici.

Alison Avenell a présenté un énorme travail publié en juin 2022 dans Accountability in Research avec pour titre ‘A randomized trial alerting authors, with or without coauthors or editors, that research they cited in systematic reviews and guidelines has been retracted’. Nous avançons sur la notification automatique par les bases documentaires que des articles ont été rétractés lors de la rédaction d’un manuscrit. La conclusion de la présentation : Les essais rétractés ont un impact sur les revues systématiques et les recommandations. L’envoi d’un courriel à un plus grand nombre d’auteurs pour les informer des rétractations a permis d’obtenir plus de réponses mais n’a pas augmenté les corrections. Les alertes par courriel aux auteurs et aux rédacteurs ne sont pas suffisantes pour corriger l’impact des publications rétractées sur les citations des revues systématiques et des recommandations. Les publications dont les citations sont rétractées doivent être marquées jusqu’à ce que les auteurs résolvent leurs problèmes.

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer