Revues et Covid-19 : ‘hot papers’, peer-review simplifié, articles gratuits, altmetric en hausse et compétition sévère

Suivre l'épidémie de Coronavirus à travers les revues scientifiques est possible, mais la surinformation tue l'information. Que se passe-t-il ? Les revues doivent suivre l'actualité, s'adresser au lectorat chinois, attirer les articles à tout prix, etc..  Nous avons décrit la compétition NEJM / Lancet sur la clinique, les risques du NEJM avec des cas trompeurs, mais toute bonne revue a son site dédié COVID-19. Beaucoup de revues anglo-saxonnes publient des articles en mandarin !! Sur l'archive ouverte medRxiv, il y a 187 preprints le 27 février 2020 !! Ce virus est un booster pour cette nouvelle archive ouverte, sous l'égide du BMJ, de Yale et du labo Cold Spring. J'ai consulté des Altmetrics qui sont élevés, avec le grand public en premier 'lecteur' (si lecteur est le bon mot).

Les revues ont des politiques précises (sont-elles suivies ?) pour les articles, par exemple, j'ai traduit les politiques de CellPress :

Cell Press s'engage à traiter les documents COVID-19 avec la même approche réfléchie et opportune de l'examen par les pairs que celle que nous appliquons dans tous les domaines. Les articles qui sont acceptés seront accélérés jusqu'à leur publication, et tout ce qui sera publié sera immédiatement mis en libre accès sur cell.com. En tant que signataire de la déclaration du Wellcome Trust sur le partage des données de recherche et des résultats pertinents pour l'épidémie, Cell Press s'engage à collaborer avec la communauté pour aider à garantir : — toutes les publications de recherche évaluées par des pairs et pertinentes pour l'épidémie sont immédiatement mises en libre accès, ou librement disponibles au moins pendant la durée de l'épidémie ; — les résultats des recherches en rapport avec l'épidémie sont immédiatement communiqués à l'OMS lors de la soumission d'un manuscrit, par la revue et en informant les auteurs ; — les résultats de la recherche sont mis à disposition via des serveurs de preprint avant la publication dans la revue, ou via des plateformes qui rendent les articles librement accessibles avant l'examen par les pairs, avec des déclarations claires concernant la disponibilité des données sous-jacentes ; — les chercheurs partagent les données provisoires et finales de la recherche relatives à l'épidémie, ainsi que les protocoles et les normes utilisés pour collecter les données, aussi rapidement et largement que possible – y compris avec les communautés de recherche et de santé publique ainsi qu'avec l'OMS ; — Les auteurs sont informés sur le fait que les données ou les preprints partagés avant la soumission ne préjugeront pas de leur publication dans ces revues.

Voici quelques sites de revues, sans citer OMS et autres instituts de recherche : Les revues du groupe Lancet, le hub Coronavirus de CellPress, le NEJM avec son espace Covi-19, le JAMA avec Coronavirus disease 2019 (Covid-19), le BMJ, qui reçoit moins d'articles originaux maintient les news,.. Nature et Science ont beaucoup d'articles, sans avoir dédié un espace de leur site au Covid-19. D'autres revues ne sont pas dans la course, Annals of Internal Medicine, Journal of Virology mais auront de meilleurs articles dans quelques mois.

Covid NEJMCovid BMJ Covid Cell PressCovid LancetCovid JAMA 

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

– –

Vous pourriez aussi aimer

eleifend nunc eget Praesent id sem, libero vulputate,