Small versus big data : pas mieux ! Le cheery-picking toujours la norme ?

Lors de la conférence de JPA Ioannidis à l'Académie nationale de médecine (Projet MIROR, décembre 2019), il a utilisé deux diapos reproduites ci dessous, à méditer… Son message est qu'après des années de publication d'études avec de petits échantillons (diapo 10), nous pensons avoir une solution avec les big data (diapo 12)… mais nous entrons dans une ère qui n'apportera peut-être pas les solutions espérées. les biais sont probablement voisins entre smaill et big data. Le cherry-picking est toujours la pratique des chercheurs qui choisissent les données qui les arrangent !

Data small Data big

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

– –

Vous pourriez aussi aimer

dolor. consequat. leo mattis accumsan ipsum suscipit mattis