Aucun des auteurs n’a vu les données : cette situation semble fréquente… mais la fréquence n’a pas été évaluée

ejwAvant des rétractations d’articles, des enquêtes sont faites, ou les auteurs reconnaissent des erreurs ou des fraudes. Je ne sais pas quelle est la fréquence des cas dans lesquels les données n’ont été manipulées que par l’un des auteurs. La confiance aveugle des autres auteurs est coupable….

Dans un article de mars 2020 dans la revue EJW Econ Journal Watch (Scholarly Comments on Academic Economics), cinq articles rétractés sont analysés par J Pickett, qui a été co-auteur de l’un des 5 articles. Stewart a été le chercheur qui géré les données dans les 5 articles. Il s’agit de criminologie.

Voici le résumé : « La sociologie a récemment connu son premier événement de rétractation à grande échelle. Le Dr Eric Stewart et ses coauteurs ont rétracté cinq articles de trois revues, Social Problems, Criminology et Law & Society Review. J’ai été le coauteur d’un des articles rétractés. Les avis de rétractation ne sont pas informatifs, indiquant seulement que les auteurs ont découvert un nombre inacceptable d’erreurs dans chaque article. Les informations erronées sur l’événement abondent. Certains des auteurs ont continué à insister sur le fait que les conclusions rétractées étaient correctes. J’analyse les données quantitatives et qualitatives sur ce qui s’est passé, dans les articles, chez les coauteurs et dans les revues. Les résultats suggèrent que les cinq articles étaient probablement frauduleux, que plusieurs coauteurs ont agi avec une négligence frisant la complicité après avoir appris les irrégularités des données, et que les rédacteurs ont violé les normes éthiques avancées par le Comité d’éthique des publications (COPE). Les réformes suggérées comprennent l’exigence de vérification des données par les coauteurs et le respect des normes du COPE par les rédacteurs. »

Cet article de 39 pages est exceptionnel car il détaille tous les points de ces affaires : il reprend toutes les erreurs dans ces articles et elles sont nombreuses ; il explique les relations entre les auteurs, dont certains prestigieux ont ouvert les portes des revues ;

Ce genre de situation semble très fréquent, et me viennent à l’esprit quelques cas :

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer