AFIS : aidons la propagation des messages basés sur des faits plutôt que des idéologies comme la dormathérapie

Le numéro 334 de Science & Pseudosciences est en kiosque depuis cette semaine. Vous pouvez télécharger le dossier de presse ici. SPS 334L'AFIS (Association Française pour l'Information Scientifique) publie 4 numéros par an, sans aucune publicité, grâce à un réseau de bénévoles. Ce numéro a deux dossiers :

  • le dossier médicaments attire notre attention sur les faux médicaments, et les pénuries et ruptures d'approvisionement.
  • le dossier Coronavirus apporte de bonnes informations : la liste des pays qui déconseillent l'hydroxychloroquine est impressionnante ; seuls 3 pays mentionnent un recours possible (Russie, Arabie Saoudite, Inde) ; un article explique en détail la problématique des revues prédatrices, à partir de l'exemple chlroquine et trottinette ; d'autres bons articles sur COVID-19.

J'ai aimé un article simple, didactique sur les effets sanitaires de la 5G avec une polémique probablement inutile. Il y a des articles sur les fausses sciences au Brésil, avec les propos du maître à penser de Bolsonaro.

Un article est important car il décrit les formations à l'esprit critique qui sont conduites dans des établissements du second degré, avec l'exemple de l'Académie d'Aix-Marseille. Il existe des formations sur une journée et plus avec le titre 'Esprit critique, science et société'. Il y a 12 modules proposés pour des travaux en groupe. C'est rassurant, mais je ne sais pas si ces programmes sont diffusés dans tous les établissements.

Il y a un article sur la dormothérapie, une pseudo-science récente dont l'objectif est de "créer un meilleur climat énergétique au sein de notre foyer et de renforcer la qualité des relations au sein du couple ou de la famille". Cet article contient des jargons d'obscurantisme…

Dans ma rubrique régulière, j'ai évoqué le fait que les revues scientifiques n'ont plus le monopole des informations validées…  vaste débat.

 
 
 
 
Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

4 commentaires

  • Cher Monsieur,
    Peu adepte des dormothérapies vulgaires ou de leurs versions plus savantes, je me réveille d’un long sommeil internautique pour m’étonner que vous accordiez tant d’attention aux productions de l’AFIS qui semble bien loin de respecter les principes que vous défendez sur votre blog, s’il faut en croire -comme j’y suis enclin- les pages que Foucart, Horel et Laurens consacrent à cette association dans leur récent livre Les gardiens de la raison.
    Un livre fort intéressant, dont le sous titre -Enquête sur la désinformation scientifique- justifierait un commentaire de votre part si la seule page 198 où votre nom apparait -en proximité avec l’AFIS- n’y suffisait pas.
    Toujours cordialement.

    Répondre
  • Bonjour
    merci pour ce commentaires. Ce sont de bons journalistes d’investigation, mais ils ont tendance à manier des faits pour conforter des opinions. Je n’ai pas lu ce livre. Il faut toujours s’en tenir aux faits, ce qu’essaye de faire l’AFIS avec un réseau de chercheurs.
    C’est intéressant de confronter des opinions, mais en acceptant toujours les faits, basés sur des méthodes scientifiques de qualité.
    Par exemple, dire que le bio réduit le cancer est une opinion que je respecte, mais les faits sont d’un niveau de preuve très faible https://www.redactionmedicale.fr/2018/10/un-parcours-du-combattant-pour-les-nutrinautes-et-une-fake-news-%C3%A0-la-fin.html
    Regardez les polémiques Séralini/OGM, vaccins, etc…
    Moi aussi, j’ai des opinions, et il est parfois difficile de rester factuel.
    Cordialement

    Répondre
  • S’il ne vous chaut pas d’acheter un livre d’auteurs à l’encontre desquels vous avez quelque prévention, vous pourrez du moins,quand la contrainte du confinement aura été levée (?), consulter dans une bonne librairie, le chapitre « Le crime de précaution » : y est exposé comment en 2003 Science&pseudo-sciences publia un article …mensonger sur le DDT. C’est clair comme deux et deux font quatre.
    D’autres exemples sont exposés.
    Bien sincèrement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer