Vaccins COVID-19 : à quand l’accès aux données sources des essais ?

Toute la communauté scientifique évoque sans cesse la mise à disposition des données sources avec les publications. La pandémie était une fantastique occasion pour mettre en pratique cette initiative des plans pour la science ouverte….   Nous savons que si les données sources des essais de médicaments pour traiter la COVID-19 avaient été disponibles, en particulier pour le premier essai de l’IHU de Marseille, il n’y aurait pas eu de polémiques. Qu’en est-il pour les vaccins ? Un article d’août 2021 apporte des informations.

covid vaccinesDes chercheurs anglais et américains, qui ont initié le projet RIAT il y a bientôt 10 ans, ont recherche les données accessibles pour les vaccins COVID-19. Quelles données devraient être accessibles sur des plateformes d’industriels ou d’agences ? Dans cet article, il y a une liste avec les définitions de ces documents : Dossiers individuels des patients, rapports d’études cliniques (document reis aux agences), certificats d’analyse des produits administrés, protocole, plan d’analyse statistique, consentement des malades, documents concernant les effets indésirables, données individuelles électroniques des patients, dossier de fabrication des médicaments, brochures des investigateurs. Tous ces documents existent et devraient être accessibles, en particulier pour des réplications d’essais.

L’article est fantastique car pour tous les vaccins, il y a des tableaux avec les données disponibles, et les dates prévisionnelles d’accès à ces données (2022 à 2015…). En bref, il existe des données pour les vaccins à mARN, et ceux d’AZ et de Janssen…  Pour les autres, c’est problématique ! Voici un résumé dans un encadré de l’article :

  • La transparence des données est devenue une norme bien établie dans la recherche biomédicale et est particulièrement importante pour les interventions de santé publique largement utilisées comme les vaccins COVID-19.
  • Les contribuables ont aidé à financer les essais de vaccins COVID-19 et devraient avoir le droit d’accéder aux résultats.
  • La disponibilité des documents et des données des essais de vaccins COVID-19 est insuffisante ; les données individuelles des participants ne seront pas disponibles avant des mois, voire des années, pour la plupart des vaccins.
  • L’utilisation généralisée d’interventions sans transparence totale des données soulève des inquiétudes quant à l’utilisation rationnelle des vaccins COVID-19.
  • La transparence des essais doit commencer tôt et être continue. Les protocoles d’essai doivent être publiés une fois finalisés, avant la publication des résultats des essais, et doivent être accompagnés de la publication des documents et des données des essais avant que les cliniciens et le public ne prennent des décisions concernant l’utilisation du produit.

Merci à F Locher

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer