Registered Reports : l’avenir des publications pour sauver les dérives POP (Publish Or Perish)

C’est un article important signé par Chris Chambers qui a inventé le concept de RRs ou Registered Reports (rapports enregistrés en français ?). Erik Turner a twitté cet article à l’attention des rédacteurs des big 5 (NEJM, JAMA, Annals, Lancet, BMJ) en les incitant à suivre le mouvement.

rr chambersVoici le résumé indicatif du contenu de cet article de 14 pages dans Nature Human Behaviour du 15 novembre 2021 : Les ‘Registered Reports’ sont une forme de publication empirique dans laquelle les propositions d’étude sont examinées par des pairs et acceptées au préalable avant que la recherche ne soit entreprise. En décidant des articles à publier en fonction de la question, de la théorie et des méthodes, les rapports recommandés offrent un remède à toute une série de biais de rapport et de publication. Nous nous penchons ici sur l’histoire, les progrès et les perspectives d’avenir de l’initiative des rapports recommandés et proposons des conseils pratiques aux auteurs, aux réviseurs et aux éditeurs. Nous examinons les premières preuves que les ‘Registered Reports’ fonctionnent comme prévu, tout en reconnaissant qu’ils ne constituent pas une solution universelle à la non-reproductibilité. Nous examinons également comment les politiques et les pratiques entourant les rapports recommandés changent, ou devront changer à l’avenir, pour faire face aux limites et s’adapter aux nouveaux défis. Nous concluons que les ‘Registered Reports’ favorisent la reproductibilité, la transparence et l’autocorrection dans toutes les disciplines et qu’ils peuvent contribuer à remodeler la façon dont la société évalue la recherche et les chercheurs.

Cette revue est incroyable tant elle contient d’informations à propos d’un modèle proposé en 2012, mais qui avait déjà été imaginé, testé dans les années 60s et 90s. Le modèle a bien été décrit par les revues Cortex et Perspectives on Psychology Science qui ont proposé ce modèle. La base est l’acceptation de publier un manuscrit en évaluant le protocole, et à condition que l’étude n’ait pas été engagée. L’IPA (In Principle Acceptance) engage la revue scientifique à publier les résultats, quels qu’ils soient, sans remise en cause sauf si l’étude a déraillé ou apporte des données on attendues ou bricolées… L’image ci-dessus reprend quelques points clés dans le temps et actuellement environ 300 revues ont commencé à considérer ce modèle, dont Nature Human Behaviour, Nature Communications, PLOS Biologie, BMC Medicine et d’autres…  Ce seraient 591 RRs qui auraient été publiés… mais il y a une très grande inertie car après l’IPA, les chercheurs font la recherche avant de soumettre le manuscrit complet. Les illustrations de cette revue de C Chambers sont bien faites, avec dans l’ordre : Figure 1 The basics of RRs ; Figure 2 (voir ci-dessus) Key milestones in the evolution of RRs ; Table 1 Misconception and realities of RRs ; Box 1 Tips for the authors ; Box 2 Top tips for reviewers at stage 1 & 2 ; Box 3 Advice for journal editors considering offering RRs ; Box 4 The big questions for metascience ; Figure 3 RRs and ethics approval ; Figure 4 Proposed schedule review workflow for RRs. Et il y a 130 références de qualité !

Pas mal de billets sur RRs sur ce blog.

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer