France : une autre rétractation en gériatrie… pas de commentaires

Pour information, ci-dessous j’ai repris le texte complet d’une rétractation concernant des collègues français et internationaux. Elle a été publiée le 1 juin 2022. L’article rétracté a été publié le 27 juillet 2017. Il s’agissait d’une recherche supportée par Servier. Cette rétractation ne concerne pas le recordman français de la gériatrie, avec 8 rétractations. Dans cette rétractation, on sent quelques bisbilles entre les auteurs… mais je ne sais pas.

  • vellasThe Editors-in-Chief have retracted this article. Following publication, concerns have been raised regarding the western blot images presented in Figs. 1, 5 and 6. The authors have provided the raw data, which have been assessed by independent experts and deemed insufficient to address the concerns. The Editors-in-Chief therefore no longer have confidence in the integrity of the data in this article.
  • Authors Isabelle Guignot, Eva Bouguen, Karine Deschet, Maria Pueyo and Pierre-Jean Ousset agree to this retraction. Author Bruno Vellas agrees to this retraction but disagrees with the Retraction Note. Authors Hoau-Yan Wang, Caryn Trocmé-Thibierge, Elisabeth Mocaer and Vera Kiyasova do not agree to this retraction. Authors Andres Stucky, Sanket M. Shah, Jessica Kvasic and Amber Khan have not responded to any correspondence from the editor or publisher about this retraction. Author Philippe Morain is deceased.

Les affiliations des auteurs :

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

2 commentaires

  • Merci Hervé
    La gériatrie française se distingue en ce mois de juin, après l’horrible torchon de l’équipe d’Angers du dénommé Annweiler et ses 73 « experts » (complices ?) sur la vitamine D dans le COVID, qui remet une pièce dans le juke box du complotisme. Je ne sais pas si ce papier est frauduleux, mais en tout cas il transpire le data dreding et autres QRP. A quand des retractations pour nullité ?! Je ne comprends pas comment des universitaires francais peuvent produire de la si mauvaise science (et s’en vanter dans la presse), comment des méthodologistes peuvent faire cela, comment des reviewers laissent faire, comment un éditeur en chef peut accepter…
    Tout cela a un coût (en plus de la faillite éthique), comme le montre ce joli papier de Pirosca S et al Trials. 2022 Jun 2;23(1):458. doi: 10.1186/s13063-022-06415-5. PMID: 35655288.

    Répondre
  • Bonjour,
    merci pour ces articles que je n’avais pas vu. Effectivement, Anweiller et al ont tout guéri avec la vitamine D, et quelques chercheurs d’Angers sont un peu gênés… mais ce moment de honte passe vite. Je ne sais pas si tous les habitants d’Angers sont sous vitamine D.. peut-être. Ce papier de PLOS est surprenant, médiane d’âge 88 ans et différences pas flagrantes… Je vais le lire. Effectivement quelques gériatres dans cet article. Ils devraient essayer la vitamine D sur le corps au pied.
    L’article de Trials est pas mal.
    Merci pour ces références
    Cdlmt

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer