Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Instructions aux auteurs concernant l’utilisation de l’intelligence artificielle dans les articles

Points clés

Cet article du BMJ le 31 janvier 2024 est de bonne qualité, et intéressant. Article en accès libre, comme tous les articles de recherche du BMJ, mais éditorial sous paywall ! Si j’avais été relecteur, je me serai opposé à l’inclusion d’environ 30 éditeurs prédateurs parmi l’échantillon de 100 éditeurs.

ai instructionsLes instructions sur l’utilisation de l’IA existent dans la plupart des journaux légitimes

L’objectif des auteurs  était d’identifier les instructions aux auteurs contenant des directives concernant l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) pour écrire des articles. Les données montrent que les journaux et les éditeurs actualisent vite ces instructions sur l’IA, et qu’il y a des variations qui rendent nécessaire la préparation de recommandations génériques. Un groupe de travail devrait bientôt apporter des lignes directrices, en respectant des méthodes de travail explicitent. Ces outils, ChatGPT, Bard, Bing Chat et autres, sont utilisés pour vérifier la grammaire, le vocabulaire, traduire des textes en de nombreuses langues, identifier des idées de recherche, synthétiser des informations, suggérer des tests statistiques, écrire des codes et de nouveaux contenus textuels, créer des images, et encore dans de nombreuses étapes de la recherche. Ils ont conduit leur recherche sur trois échantillons : les 100 éditeurs les plus grands (dont des prédateurs), les 100 meilleurs journaux scientifiques académiques (pas de prédateurs).

La sélection des éditeurs a été faite à partir d’une liste bizarre. Le premier éditeurs publie 3763 journaux, et le dernier 76 journaux. Les résultats incluent des groupes comme OMICS, SCIRP, Hindawi, Longdom, Hilaris ainsi que les deux grands groupes suisses de faible qualité ! Je n’ai pas aimé les résultats de cet échantillon.

La sélection des 100 premiers journaux académiques scientifiques a été faite sur leur H Index dans la base Scimago.org. C’est bien, et le premier, Nature, a un H Index de 1331, le 100 ème ayant un H Index de 356. Cette liste des 100 journaux est réconfortante car ils appartiennent essentiellement à des Sociétés savantes ou à des éditeurs légitimes comme SPringer et Elsevier.

Hétérogénéité des instructions sur l’IA : des lignes directrices bien faites sont attendues

Les analyses faites les 19-20 2023 ont été actualisées les 8-9 octobre 2023, ce qui a montré la progression rapide d’instructions IA entre ces dates… supposant que tous les journaux doivent en avoir en 2024 ! Il y a de grands tableaux avec les détails pour les 100 journaux analysés (et classés). Les 10 premiers sont : Nature, Science, NEJM, Cell, Lancet, PNAS, Chemical Reviews, JAMA, Journal of the ACS, Physical Review Letters. Allez lire la suite.

La plupart de ces journaux ont des instructions dédiées pour l’IA, mais il y a une grande hétérogénéité entre les instructions. Quelques points majeurs : presque tous les journaux mentionnent que l’IA ne peut pas être auteur ; la plupart autorisent l’emploi de l’IA, surtout pour écrire ; quand l’IA est utilisée, il faut décrire précisément comment elle a été utilisée ; cette description est dans les méthodes de préférence, mais parfois dans les remerciements, la lettre de couverture voire dans une section dédiée. Des recommandations de journaux n’étaient pas toujours en adéquation avec celles de l’éditeur.

L’ICMJE a, en mai 2023, introduit des recommandations pour l’IA.

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer