« HIV et Haematology : deux nouvelles revues du groupe Lancet alors que le rédacteur en chef du Lancet est accusé d'être pro-palestinien | Accueil | Les difficultés des auteurs non anglophones pour publier sont nombreuses, mais ils représenteront bientôt la plupart des auteurs »

jeudi 28 août 2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Aliboron

Pour apporter cette information qui s'inscrit en toile de fond de l'affaire Thompson/Hooker : le 19 septembre la Cour d'Appel du Texas a confirmé le jugement du tribunal de première instance américain qui n'avait pas permis à Wakefield de poursuivre en diffamation le BMJ et B. Deer depuis le Texas. Wakefield est condamné aux dépens. http://leftbrainrightbrain.co.uk/2014/09/19/andrew-wakefield-loses-frivolous-defamation-lawsuit-to-pay-court-costs/

Aliboron

Désolé d'avoir à revenir encore sur cette affaire mais je dois dire que je partage l'étonnement de Sharyl Attkinsson à propos de la réponse évasive que lui a faite le journal Pediatrics qui publia en 2004 l'article de Stefano dont Thompson fut un des coauteurs. Forte de l'avis du Dr. Michael Carome de l'ONG Public Citizen (http://www.citizen.org/hrg/ ) qu'elle dit avoir interrogé, elle a demandé à la revue Pediatrics ce qu'elle avait fait ou ce qu'elle comptait faire suite à la déclaration du Dr. Thompson avouant avoir écarté certaines données significatives de son analyse ; les règles de conduite COPE n’exigent-elles pas en effet dans ces circonstances que l'article soit précédé d'un bandeau d'avertissement tandis que les auteurs doivent chacun être interrogés ? http://sharylattkisson.com/questions-surrounding-review-of-challenged-vaccine-autism-study

PS : j'avais écrit hier un court billet que j'ai du oublier de valider ; il relayait http://www.harpocratesspeaks.com/2014/09/mmr-cdc-and-brian-hooker-media-guide.html et http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4128611/ .

Aliboron

Alors que l'article de B. Hooker, soumis à une investigation, est retiré de la base de donnée de Biomed/TN,...il est néanmoins toujours accessible, gratuitement, via Pubmed, précédé comme il se doit toutefois d'un avertissement ("An expression of concern has been published for this article") : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4128611/

Le blog Harpocrates Speaks ( lancé et animé par Todd W. pour faire pièce au site Age of Autism ) a dédié -depuis 08 septembre- une page à cette affaire sur le mode d'une FAQ : http://www.harpocratesspeaks.com/2014/09/mmr-cdc-and-brian-hooker-media-guide.html
Dans son introduction Harpocrate Speaks stigmatise, avec raison, la vidéo mise en ligne par Wakefield qui fait un parallèle outré entre ce qu'aurait fait le CDC à propos de cette étude et l'expérience de Tuskegee. Parallèle outré et indécent et même scandaleux puisque les responsables du CDC sont comparés à Hitler, Staline et Pol Pot -excusez du peu !-. Cela suffirait à négliger de s’intéresser au fond de cette affaire plus avant si l'on ne prêtait attention à la présentation faite par Brian Hooker ( cf post précédent) ainsi qu'au communiqué publié par Thompson. A mes yeux en effet, Harpocrate Speaks néglige de prendre suffisamment en considération les propos que Hooker prête à Thompson ( mais dont on n'a pas de preuve )et qui documenteraient la prise d'une décision que l'on peut trouver légitimement contestable. ( mais même sur ce point ce n'est pas très clair pour moi : y-a-t-il eu oui ou non violation du protocole de recherche comme l'affirme Hooker ? c'est vraiment trop technique et je dois avouer m'y perdre). Tant que Thompson, ou d'autres personnes ayant pris part à l'étude de 2004 et/ou à la réunion de l'IOM avant sa publication n'ont pas été publiquement interrogés à ce propos la polémique continuera à prospérer.( Les faits remontant à 10 ans la mémoire, si ce n'est les participants eux-mêmes, pourra faire défaut !).
Nota : si dans sa déclaration d’intérêts, le Dr. Hooker a rappelé avoir pris part à des litiges il semble avoir omis de préciser qu'un de ceux là était toujours en cours...! ( http://www.plainsite.org/dockets/7m3of04r/united-states-court-of-federal-claims/hooker-et-al-v-hhs/ )

Aliboron

Ceux qui entendent bien l'américain parlé et qui ont l'ouïe fine ( l'enregistrement est très mauvais) pourront trouver quelque intérêt à visionner l'enregistrement d'une intervention de Brian Hooker, le 29 août, à l'occasion d'une conférence : http://www.youtube.com/user/autismonemedia

Aliboron

Le 27 août, Adam Marcus consacrait à cette affaire un article sur le site Retraction Watch. Cet article est surtout intéressant par les commentaires qu'il a généré ( on remarquera par exemple l'intervention de Brian Deer qui se cantonne, pour l'heure (?), à une position critique dénuée de toute charge polémique contrairement à d'autres intervenants). Au delà des aprioris prêtés à B. Hooker, de sa qualification, on y trouve des réflexions relevant de la statistique, certains commentateurs étonnés des méthodes et du raisonnement utilisé par Hooker mettant en doute que le papier eut même été réellement rewievé. On retrouve l'intervention de Jake Crosby à propos du retrait de l'article par la rédaction de TN : à ce jour personne n'a répondu à cette remarque. Il faut d'ailleurs remarquer que la revue a motivé -si l'on peut dire - par deux fois sa décision, d'abord le 27 puis le 29 août ( Thompson fait sa déclaration publique le 27...): même Narad, pourtant à la pointe de la critique contre Hooker et Wakefield caractérise la décision de TN de " apparently whimsical attitude toward their own policy".

http://www.translationalneurodegeneration.com/content/3/1/16/abstract
http://www.translationalneurodegeneration.com/content/3/1/18/abstract
Article de Retraction Watch : http://retractionwatch.com/2014/08/27/journal-takes-down-autism-vaccine-paper-pending-investigation/

Aliboron

Le site Left Brain Right Brain, sous la plume de Matt Carey, apporte quelques clarifications concernant la levée de l'anonymat du lanceur d'alerte : "When Wakefield and Hooker first released their story, they claimed that their “informant” wanted to remain anonymous. It says so right in the press release dated August 18. The (disgustingly race-baiting) video they put out was censored as if they wanted to protect the anonymity of the informant. But by the night of August 21st, 3 days later, the video had been changed without announcement. Mr. Wakefield (he owns/runs the Autism Media Channel that is putting out these videos) apparently uploaded the noncensored version. In it, Mr. Thompson is named early and repeatedly. His voice is no longer obscured. Mr. Thompsons’ anonymity (weakly veiled to begin with) was no more." http://leftbrainrightbrain.co.uk/2014/08/28/andrew-wakefield-betrays-another-whistleblower-with-brian-hooker-helping/

Aliboron

Concernant le retrait de l'article de Brian Hooker par l'éditeur de Translational Neurodegeneration : ce retrait apparait en évidente contradiction avec les guidelines de la revue ainsi que l'expose Jake Crosby ( ici : http://www.autisminvestigated.com/biomed-central-brian-hooker/ ). [ Autiste Asperger lui-même, Jake Crosby est un jeune militant chevronné du combat mené par Wakefield. Ou plutôt était : il accuse Wakefield de trahison envers le lanceur d'alerte et Brian Hooker (mais sans fonder son accusation, se retranchant justement derrière...le secret de ses sources) http://www.autisminvestigated.com/andrew-wakefield-betrays/#comment-35999 ]

Aliboron

CNN ,media on ne peut plus mainstream, témoigne de cette affaire dans un article daté du 28 août http://edition.cnn.com/2014/08/27/health/irpt-cdc-autism-vaccine-study/index.html
CNN avait d'abord retiré deux iReports suite à des plaintes d'internautes mettant en question la véracité de la déclaration de Thompson :
22 août http://ireport.cnn.com/docs/DOC-1164046
24 août http://ireport.cnn.com/docs/DOC-1164794

Timeline :
08 août : Brian Hooker publie son article dans Translational Neurodegeneration
19 août : Focus Autism rend compte de la publication de Hooker et en explicite les circonstances ; si la médiation d'un lanceur d'alerte du CDC est évoquée, le nom de W. Thompson n'apparait pas encore tel quel ; sont indiqués le recours à la procédure de FOIA et le rôle de Darrell Issa.

Ce même jour toutefois, le 19 août donc, est mise en ligne l'enregistrement de W. Thompson ( https://www.youtube.com/watch?v=LhpckzxVEoc ); c'est Thompson qui aurait pris l'initiative d'appeler Hooker ( du moins pour cet appel-ci)

25 août le CDC publie un communiqué de presse ( http://www.cdc.gov/vaccinesafety/Concerns/Autism/cdc2004pediatrics.html )

27 août déclaration publique de W. Thompson ( site de son avocat)

29 août retrait pour examen de l'article de Translational Neurodegeneration

...

Aliboron

Sur le site de son avocat, on peut lire la déclaration qu'a faite le Dr William Thompson : http://www.morganverkamp.com/august-27-2014-press-release-statement-of-william-w-thompson-ph-d-regarding-the-2004-article-examining-the-possibility-of-a-relationship-between-mmr-vaccine-and-autism/
[la déclaration est datée du 27 août, ce qui commande de revoir la chronologie indiquée plus haut]

Aliboron

A propos de cette résurgence de l'affaire Wakefield : William Thompson vient de reconnaître avoir omis de signaler des données épidémiologiques attestant, pour des enfants noirs américains, d'une corrélation entre un risque accru d'autisme et une vaccination MMR/ROR effectuée avant l'âge de 36 mois. Comme vous le savez bien, une corrélation n'indique pas forcément une causalité qui ne peut être établie qu'à la faveur d'autres preuves épidémiologiques et surtout biologiques. J'imagine que c'est d'avoir jugé de l'absence de toute réalité biologique qui a incité Thompson à ne pas faire état de données dont il pouvait craindre à l'époque qu'elles fussent mal interprétées.
L'omission concerne un article de 2004 ; William Thompson était seulement coauteur, l'auteur principal ayant été Frank De Stefano...actuellement à la tête du programme de vaccination du CDC... J'ai cru comprendre que l'affaire avait commencé suite à un article du Dr Brian Hooker paru en ligne le 29 aout dans Transnational Neurodegeneration ; l'article, qui réanalysait celui de DeStefano de 2004, a toutefois été provisoirement( ?) retiré par l'éditeur qui le soumet à un réexamen ( "The Publisher of this article [1] has serious concerns about the validity of its conclusions because of possible undeclared competing interests of the author and peer reviewers. The matter is undergoing investigation. In the meantime, readers are advised to treat the reported conclusions of this study with caution. " cf http://www.translationalneurodegeneration.com/content/3/1/18 ). Dans la foulée de cette publication, Brian Hooker a mis en ligne sur Youtube un enregistrement d'une conversation téléphonique avec le Dr William Thompson ( enregistrement réalisé à l'insu de Thompson). Celui-ci, qui n'a certes pas apprécié le procédé, a toutefois confirmé - via son avocat- avoir omis des données...et s'en serait (?) même excusé auprès de Wakefield ( comme celui-ci n'a pas manqué de le faire savoir).

Ce qui m’intéresse, ce n'est pas tant le fond, que le motif de l'omission, sa mise en avant, sa justification, et toutes les actions qui se déroulent autour !



Maisonneuve

Bonjour,

merci pour vos références : celle du BMJ Open est bonne et utile. Pour la référence sur la problématique du MMR, je reste prudent car je ne comprends pas pourquoi elle a été médiatisée récemment alors qu'elle n'est pas nouvelle. Cette question MMR autisme est délicate, et les liens d'intérêts étaient majeurs dans l'affaire Wakefield.
Cordialement
H Maisonneuve

Aliboron

Il semblerait que certains résultats dussent parfois ne pas être communiqués, l'Histoire se chargeant d'y reconnaître les siens : http://sharylattkisson.com/cdc-responds-to-allegation-it-omitted-vaccine-autism-study-link

Marc Gozlan

La dernière étude publiée sur cette insupportable faute éthique (vis-à-vis des participants et de la communauté médicale) que représente la non-communication des résultats d'essais cliniques.

Kicinski M.How does under-reporting of negative and inconclusive results affect the false-positive rate in meta-analysis? A simulation study. BMJ Open. 2014 Aug 28;4(8):e004831.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations