« Les revues systématiques publiées dans les revues prestigieuses sont de meilleure qualité | Accueil | Projet d'une revue biomédicale partagée avec les patients : Research Engagement and Involvement »

jeudi 04 décembre 2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Maisonneuve

Merci pour votre commentaire pertinent concernant le remplacement d'un biais par un autre
Cordialement

basil jide fadipe

Replacing one bias with another is no way to proceed ; cutting out one whole set of potential authors cos of possible special interests is as much a bias by journal editors as that of authors who publish biased information.

yann

Si, on peut! (la preuve!)
Les liens d’intérêt financiers qui doivent être déclarés sont parfois modestes (qq centaines d'euros pour faire causer dans un sympo) tandis que les liens institutionnels ou autres conflits ont une influence majeure sur ce qui est dit.

Kévin

On ne peut pas mettre sur le même plan les conflits d'intérêts financiers et les liens avec l'industrie d'un côté; et les courants de pensés et opinions de l'autre.

stéphane

Une escalade sans fin, quand je vois ce que le BMJ m'a envoyé à reviewer récemment, je me demande même maintenant si il y a un éditeur.
Il n' y avais pas de liens d'intérêt mais un niveau franchement indigne d'être envoyé à des reviewers. Je ne suis pas un grand fan du filtre éditorial, mais il y a quand même des limites.
Les liens d'intérêts cachés sont les plus forts, l'affaire wakefield en est une belle illustration.
Bon nous verrons bien ce qui se passe.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations