« Série d'articles du NEJM sur les changements des essais cliniques : excellent | Accueil | Est-ce que les revues prestigieuses pourront survivre aux APCs (Article Processing Charges) de plus de 3 000 $ ? »

lundi 24 octobre 2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Anne Marie Begué-Simon

Le professeur Pierre SIMON, pharmacologue enseignant à la Pitié - Salpêtrière recommandait la publication de résultats négatifs obtenus après la conduite d'un essai. L'argument était le suivant: cela fait progresser la connaissance de la méthodologie des essais thérapeutiques.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations